Rechercher
Rechercher

Politique - Rois ou faiseurs de roi

Sleiman Frangié, au nom du grand-père

Ils sont trois. Trois leaders maronites de premier plan à avoir depuis de longues années Baabda en ligne de mire. Samir Geagea, Gebran Bassil et Sleiman Frangié estiment être des candidats naturels à la présidence de la République. Ils ne sont pas les seuls à lorgner cet objectif. Deux d’entre eux, Gebran Bassil et Samir Geagea, admettent même, avec plus de facilité pour le second, qu’ils n’y parviendront pas cette fois-ci. Mais tous les trois veulent avoir leur mot à dire et considèrent que la route vers Baabda doit passer par eux. La présidentielle étant officiellement lancée, « L’Orient-Le Jour » propose de revenir longuement sur les parcours de ces trois hommes et surtout sur les rapports qu’ils entretiennent avec la magistrature suprême.

Premier épisode aujourd’hui avec Sleiman Frangié, le favori des « candidats traditionnels ».

Sleiman Frangié, au nom du grand-père

Sleiman Frangié est candidat pour la dernière fois. Photo DR

La vie ne lui a pas fait de cadeaux. Il continue pourtant de croire en sa bonne étoile. Sleiman Frangié est candidat à la présidentielle pour la énième et « dernière » fois, assure-t-on dans son entourage. Il sait que ses chances sont loin...
La vie ne lui a pas fait de cadeaux. Il continue pourtant de croire en sa bonne étoile. Sleiman Frangié est candidat à la présidentielle pour la énième et « dernière » fois, assure-t-on dans son entourage. Il sait que ses chances sont loin...
commentaires (18)

il ne serait pas garagiste aussi ? A voir le pantalon ...

OBEGI CHARLES

22 h 31, le 10 septembre 2022

Tous les commentaires

Commentaires (18)

  • il ne serait pas garagiste aussi ? A voir le pantalon ...

    OBEGI CHARLES

    22 h 31, le 10 septembre 2022

  • Sleimane au nom du grand père ou tu régularises les palestiniens que ton père a fait rentrer au Liban ou tu te singularises en trouvant une solution régulière !!

    PROFIL BAS

    03 h 03, le 10 septembre 2022

  • Solliciter deux ministères avec un parti politique qui ne compte qu’un seul député , son fils ? Que laissera Slimy pour les grands blocs parlementaires ?

    Hitti arlette

    22 h 52, le 08 septembre 2022

  • Petit fils,, grand père is over !!!

    Wow

    17 h 50, le 08 septembre 2022

  • F,,k,,,no way! Cela suffit avec le misérabilisme archaïque ambiant . Enough is enough ,,,,

    Wow

    17 h 41, le 08 septembre 2022

  • C'est avec des théorèmes pareils que le pays en est arrivé la: "Le pays a besoin d'hommes d’état et pas d'experts" ou encore "La force du Liban est dans la faiblesse de son armée" et la meilleure "on entre dans l'accord pour mieux le torpiller". Si le Slimmy va faire de la politique avec de tels slogans, offrez lui une fronde qu'il aille a la chasse et laisse le pays tranquille. Ne lui donnez surtout pas un boomerang il est capable de se blesser et se mettre dans un "état" a défaut d’être expert!

    Pierre Christo Hadjigeorgiou

    15 h 23, le 08 septembre 2022

  • A tous nos amis maronites: prions le bon Dieu qui par l'intercession de tous les saints (surtout les maronites parmi eux) fera l'ultime miracle sauveur où tous ces candidats maronites se réveilleront demain matin orthodoxes, ou anglicans, musulmans ou mohicans, apostates ou analphabètes etc... tout tout et tout sauf maronites.!!! no sweat mon Dieu, on trouvera d'autres bien meilleurs .....

    Wlek Sanferlou

    15 h 22, le 08 septembre 2022

  • Il y a un site d’où l’on peut télécharger le programme politique pour voir? Même en bande dessinée ça compte. Non? Dommage…

    Gros Gnon

    14 h 09, le 08 septembre 2022

  • Le petit fils d'un ancien président, lui même candidat à la présidence d'un pays en faillite, reçoit dans son chalet suisse. La populace appréciera.

    Bassam Youssef

    12 h 18, le 08 septembre 2022

  • Le problème de ses héritiers c’est leur conception de la démocratie. Ils se disent légitimes parce qu’il croient vivre dans une monarchie depuis le temps qu’ils se relayent d'arrière grand père bientôt à grand-père, père et fils petit fils. Même les journalistes trouvent cela normal on dirait. Nous sommes dans un pays démocratique les bœufs, vous comprenez le sens? Alors oust du balais on ne veut plus vous voir vous partagez notre pays.

    Sissi zayyat

    11 h 15, le 08 septembre 2022

  • SI DANS LA GRANDE ETABLE LIBAN QU,EST DEVENU LE PAYS LES ANES, MULETS ET MAINTS BETAILS ELISENT QUELQUE HERITIER DE PANURGE COMME ANIER POUR GERER L,ETABLE ILS SCELLENT LEURS QUALIFICATIFS ET LEUR PITEUX DESTIN. CES QUALIFICATIFS N,INCLUENT CERTES PAS LES VRAIS PATRIOTES QUI N.ONT PAS PARTICIPE AU RETOUR DES CORROMPUS, VOLEURS ET MAFIEUX A SIMSOM L,ETOILEE.

    JE NE COMMENTE PAS. JE PARLE AU PEUPLE.

    09 h 49, le 08 septembre 2022

  • Ils s'estiment tous légitimes ... mais ils sont seuls à décider de leur légitimité. Des voyous et des vendus, lui pro syrien et pro iranien et l'autre nabot pro tout et pro mafieux ... Si seulement la terre pouvaient les engloutir tous pour les mener en enfer.

    Zeidan

    09 h 15, le 08 septembre 2022

  • A la limite (extreme)

    Zampano

    08 h 39, le 08 septembre 2022

  • "sa relation avec la famille Assad est historique et intouchable ; son soutien à la « résistance » et au Hezbollah tout aussi sacré". Voilà qui l'empêche s'être un "rassembleur", puisqu'il est ainsi coupé de tous ceux - et ils devraient représenter la majorité des libanais - qui rêvent d'in Liban souverain et undépendant.

    Yves Prevost

    07 h 28, le 08 septembre 2022

  • "… Le pays a besoin d’un homme d’État, pas d’un expert …" - L’erreur étant d’avoir dissocié ces termes et d’avoir pensé qu’ils étaient mutuellement exclusifs, au point d’avoir arrêté les études du petit… Mon Dieu, combien est long le chemin qui nous reste à parcourir avant de devenir un pays évolué…

    Gros Gnon

    02 h 17, le 08 septembre 2022

  • Il est préférable pour le Liban qu’il continue à s’adonner à sa passion: la chasse.

    Achkar Carlos

    01 h 24, le 08 septembre 2022

  • Considering that we're facing one of the worst financial crises in the world in the past 150 years, a multidimensional collapse, should we appoint a President who doesn't have a University degree or any international experience? What are the qualifications of Mr. Frangie to hold the top job in the land? Should we continue to wallow in mediocrity, despite the presence of highly qualified Lebanese citizens who could hold the job instead? Can Mr. Frangie propose a detailed plan for his Presidency including a way out of our socioeconomic and governance crisis and a solution to the 1.5 million Syrian refugee crisis?

    Mireille Kang

    01 h 11, le 08 septembre 2022

  • Personnage inculte et non eduque’ avec une dyslexie evidente. Non digne d etre le petit fils de sleiman frangie’ senior qui était sans doute un grand libanais ,est ce le président salvateur , j en doute tres fort

    Robert Moumdjian

    00 h 46, le 08 septembre 2022

Retour en haut