Rechercher
Rechercher

Économie - Taxe

Les redevances de sortie du territoire passent en « dollars frais  »

Les redevances de sortie du territoire passent en  « dollars frais  »

Un appareil de la compagnie libanaise Middle East Airlines (MEA) atterrissant à l’aéroport de Beyrouth. Photo d’archives AFP

Numéro de compte en banque à l’appui, la direction de l’Aéroport international de Beyrouth a publié jeudi une circulaire annonçant que le paiement des redevances de sortie du Liban par voies aérienne et maritime se fera dorénavant en « dollars frais » (en espèces ou transférés d’un compte à l’étranger) pour tout billet « émis à partir de vendredi (hier) ». Selon la loi publiée jeudi dans le Journal officiel, 20 % du montant de cette taxe sera transféré à l’État libanais dans un compte en dollars frais ouvert auprès de la Banque du Liban.

Si cette taxe n’est pas inédite, la nouveauté s’inscrit dans son passage d’un paiement en livres libanaises au taux officiel de 1 507,5 livres le dollar à un paiement en devises. Un billet vert dont la valeur sur le marché a dépassé hier la barre des 32 000 livres.

Les passagers depuis le Liban n’auront aucune démarche à faire, la taxe étant toujours comprise dans les billets de voyages. Ces redevances de sortie qui n’ont pas été augmentées sont divisées comme suit : 35 dollars pour la classe économie, 50 pour la classe affaires, 65 en première classe et 100 pour les jets et yachts privés.

Enfin, cette loi publiée jeudi instaure également une redevance à l’entrée aux points de frontière terrestre, appliquée pour « l’entrée des non-Libanais » sur le territoire. Elle n’est pas toutefois perçue en dollars frais, mais évaluée à « 50 000 livres libanaises » en sus du coût d’un timbre fiscal. Ces coûts peuvent être modifiés suivant une décision du ministère des Finances, précise cependant la loi.


Numéro de compte en banque à l’appui, la direction de l’Aéroport international de Beyrouth a publié jeudi une circulaire annonçant que le paiement des redevances de sortie du Liban par voies aérienne et maritime se fera dorénavant en « dollars frais » (en espèces ou transférés d’un compte à l’étranger) pour tout billet « émis à partir de vendredi...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut