Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Moyen-Orient

Israël détruit les maisons familiales de deux Palestiniens accusés de meurtres


Israël détruit les maisons familiales de deux Palestiniens accusés de meurtres

Des soldats israéliens déployés à Roummané, près de Jénine en Cisjordanie occupée, pour détruire les maisons de Palestiniens accusés de meurtre, le 8 août 2022. Photo JAAFAR ASHTIYEH / AFP

Les forces israéliennes ont démoli lundi dans le nord de la Cisjordanie occupée les maisons familiales de deux jeunes Palestiniens accusés du meurtre de trois Israéliens en mai.

Des bulldozers ont détruit les maisons des familles d'Assaad Youssef Al-Rifaï, 19 ans, et Sobhi Imed Abou Choukeir, 20 ans, dans le village de Roummané, proche de la ville de Jénine, a indiqué l'armée israélienne. Ces deux Palestiniens sont en attente de jugement pour le meurtre de trois Israéliens à Elad, une ville du centre d'Israël qui compte une importante communauté de juifs ultra-orthodoxes.

Le 5 mai, deux assaillants avaient d'après des témoins sauté d'une voiture et attaqué des passants avec des haches, tuant trois personnes et en blessant quatre. Selon Kamal Abou al-Roub, adjoint au gouverneur de Jénine, plus de cinquante véhicules militaires se sont rendus à Roummané. Les démolitions ont débuté dimanche soir et se sont "poursuivies jusqu'à lundi matin", a-t-il dit à l'AFP. Les recours des familles des deux accusés contre les démolitions ont été rejetés par la Cour suprême israélienne.

Israël, dont l'armée occupe le territoire palestinien de Cisjordanie depuis 1967, détruit régulièrement les maisons de Palestiniens accusés d'attaques anti-israéliennes meurtrières. Selon le gouvernement israélien ces démolitions ont un effet dissuasif mais les détracteurs de cette pratique la dénoncent comme relevant du châtiment collectif et affectant des familles qui se retrouvent à la rue. Environ 475.000 Israéliens résident dans les colonies - jugées illégales par le droit international - en Cisjordanie, où vivent 2,8 millions de Palestiniens.


Les forces israéliennes ont démoli lundi dans le nord de la Cisjordanie occupée les maisons familiales de deux jeunes Palestiniens accusés du meurtre de trois Israéliens en mai.Des bulldozers ont détruit les maisons des familles d'Assaad Youssef Al-Rifaï, 19 ans, et Sobhi Imed Abou Choukeir, 20 ans, dans le village de Roummané, proche de la ville de Jénine, a indiqué l'armée...