Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Affaire Moussa el-Hage

« L’archevêque n’a pas outrepassé les dispositions de la loi », assure l’assemblée des évêques

« L’archevêque n’a pas outrepassé les dispositions de la loi », assure l’assemblée des évêques

Les évêques réunis mercredi à Dimane. Photo ANI

L’assemblée des évêques maronites, réunie mercredi à Dimane pour sa session mensuelle sous la présidence du patriarche Béchara Raï, a apporté son soutien à l’archevêque Moussa el-Hage, archevêque maronite du diocèse de Haïfa et de Terre sainte, et tenu pour « une provocation » son arrestation au point de passage de Ras Naqoura. Elle a souligné que l’évêque « n’a pas outrepassé les coutumes en vigueur et les dispositions de la loi civile libanaise, en particulier le mémorandum de la Sûreté générale du 29 avril 2006 (n° 28), qui fixe le mécanisme d’inspection confié à la Police militaire des Forces internationales, ainsi que les mesures autorisées ». En conséquence, elle a réclamé la restitution du passeport de l’archevêque et les gages en espèces qui lui ont été remis de bonne foi, afin qu’il les distribue à leurs bénéficiaires.

L’assemblée a apporté en outre son « soutien total aux positions nationales » du patriarche maronite, faisant figurer, en premier lieu, « la formation d’un nouveau gouvernement, l’élection d’un nouveau président de la République et l’adoption des réformes susceptibles de mettre le Liban sur la voie du redressement économique ».

Les évêques ont par ailleurs déploré les divers obstacles placés sur la voie de l’enquête destinée à faire la vérité sur l’explosion au port (4 août 2020), et réclamé que la justice soit tenue à l’écart de toutes les ingérences politiques et des manœuvres professionnelles illégales ou d’exception « qui entravent le cours de la justice ».

Mettant en garde contre les mouvements de colère et de protestation contre la vie chère susceptibles de se produire dans divers milieux, les évêques ont en particulier exprimé leur inquiétude face « aux frictions qui se produisent entre Libanais et déplacés syriens dans un certain nombre de régions et de camps ». Ils appellent la communauté internationale et les responsables des deux pays à régler d’urgence la question « d’une manière qui préserve la sécurité de tous et assure le début d’un processus de retour en toute sécurité des déplacés ». 


L’assemblée des évêques maronites, réunie mercredi à Dimane pour sa session mensuelle sous la présidence du patriarche Béchara Raï, a apporté son soutien à l’archevêque Moussa el-Hage, archevêque maronite du diocèse de Haïfa et de Terre sainte, et tenu pour « une provocation » son arrestation au point de passage de Ras Naqoura. Elle a souligné que l’évêque « n’a pas...