Rechercher
Rechercher

Politique - Frontière maritime Liban-Israël

"Nous verrons comment nous comporter" après la visite de Hochstein, avertit Nasrallah

"Tout ce que nous voulons, c'est donner à l'État des éléments de force pour les négociations", déclare le secrétaire général du Hezbollah. 

Le secrétaire général du Hezbollah Hassan Nasrallah. Photo d’archives AFP

Le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a affirmé que son parti décidera "comment se comporter", à la lumière des résultats de la visite à Beyrouth du médiateur américain Amos Hochstein, en charge des négociations indirectes entre le Liban et Israël au sujet du dossier litigieux de leur frontière maritime commune. Dans le même temps, il a toutefois assuré que sa formation n'interfère en aucune manière dans les négociations en cours, au lendemain de la publication d'une vidéo menaçant les plateformes et les navires situés dans le champ de Karish, au large de l'État hébreu.

M. Hochstein est arrivé dimanche à Beyrouth, où il s'est déjà entretenu avec le ministre sortant de l'Énergie et d'autres responsables politiques et sécuritaires.  Le dossier de la frontière maritime avec Israël suscite des tensions entre les deux pays depuis qu'une plateforme gazière est entrée dans le champ gazier de Karish, début juin. Un mois plus tard, le Hezbollah a envoyé trois drones en direction de cette zone, qui ont été interceptés par l'armée israélienne, occasionnant de nouveaux échanges de menaces entre Hassan Nasrallah et les autorités israéliennes.

Lire aussi

Retour de Hochstein : pourquoi le Hezbollah ne partage pas l’optimisme officiel

"En fonction des résultats (des négociations), nous verrons comment nous comporter dans les temps à venir. Nous ne voulons aucune récompense, aucun remerciement de personne : ce qui nous importe c'est le pétrole et le gaz, et le sauvetage du pays", a soutenu Hassan Nasrallah dans un discours prononcé dimanche soir rapporté par al-Manar, média du Hezbollah, à l'occasion de commémorations religieuses de l'Achoura, un événement religieux de l'islam. "Tout ce que nous voulons dans ce dossier, c'est aider notre pays et donner à l'État des éléments de force pour les négociations. Il y aura des rencontres entre le médiateur et les autorités dans la matinée, et je répète que nous ne sommes pas partie prenante dans les négociations et que nous n'avons désigné personne pour y participer. Ce n'est pas notre responsabilité", a lancé le chef du parti chiite pro-iranien.

Prise de risques
Selon Hassan Nasrallah, le Liban se trouve face à une "opportunité historique" de s'extirper de son effondrement économique, qui ne cesse de s'aggraver depuis trois ans. "Cela nécessite une prise de risques. Nous la prendrons, et nous sommes prêts à nous sacrifier pour protéger notre pays et ses habitants", a dit le dignitaire religieux qui avait brandi plusieurs fois la menace d'une guerre contre Israël si l'exploitation du champ de Karish venait à débuter. "Certains relient le dossier du gaz et du pétrole libanais au nucléaire iranien, car ce sont des agents à la solde de l'Amérique et de l'Arabie saoudite, qui croient que tous les autres sont des agents", a fustigé le chef du parti chiite, ouvertement affilié à Téhéran. 

Les menaces du Hezbollah visent particulièrement l'exploitation israélienne de Karish, alors même que ce champ n'a pas été officiellement revendiqué par le Liban comme faisant partie de sa Zone économique exclusive. 


Le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a affirmé que son parti décidera "comment se comporter", à la lumière des résultats de la visite à Beyrouth du médiateur américain Amos Hochstein, en charge des négociations indirectes entre le Liban et Israël au sujet du dossier litigieux de leur frontière maritime commune. Dans le même temps, il a toutefois assuré que sa...

commentaires (17)

nassourallah ne veut pas de remerciements, mais nous informe que d'ici l'exploitation de "nos" ressources, il assurera la perennite de Kellon , qui comme on le devine voleront le TRES gros des revenus que nassourallah nous aura assure. PERSPECTIVE EFFARANTE !

Gaby SIOUFI

10 h 26, le 02 août 2022

Tous les commentaires

Commentaires (17)

  • nassourallah ne veut pas de remerciements, mais nous informe que d'ici l'exploitation de "nos" ressources, il assurera la perennite de Kellon , qui comme on le devine voleront le TRES gros des revenus que nassourallah nous aura assure. PERSPECTIVE EFFARANTE !

    Gaby SIOUFI

    10 h 26, le 02 août 2022

  • Une fois de plus le Hezbollah jette de la poudre aux yeux des gens pour pouvoir continuer son plan machiavélique d'institution de sa république islamique. S'il avait sure du peuple Libanais ou du Liban ce parti il aurait respecte la volonté du peuple lors des élections de 2005, 2009, etc..., les engagements de l’état auprès de l'ONU et surtout la constitution et les institutions du pays. Il est temps que le Liban s'en débarrasse coûte que coûte. Qu'il offre la paix a Israël et je suis sur qu'il récupérera presque toutes, sinon toutes, les enclaves Libanaises et Cana sans problème. Mais "His masters voice" n'est pas le maître et la décision n'est pas entre ses mains même s'il cherche a nous le faire croire.

    Pierre Hadjigeorgiou

    10 h 08, le 02 août 2022

  • "Tout ce que nous voulons, c'est donner à l'État des éléments de force pour les négociations" Et nous, tout ce que nous voulons. c'est que vous nous f... la paix!

    Yves Prevost

    07 h 24, le 02 août 2022

  • Barbu à parler , il ressemble de plus en plus à Guignol que quelqu'un agite en fonction de ses envies ...

    Zeidan

    22 h 28, le 01 août 2022

  • By definition a foreign agent is ' Any person or entity actively carrying out the interests of a foreign country while located in another host country ' . Unless this man considers Lebanon is an extension of Iran or vice vera his hypocrisy and dissembling know no limits.

    EL KHALIL ABDALLAH

    20 h 12, le 01 août 2022

  • Comment nous comporter ? Comment ne pas interférer avec l’état? Comment sauver le pays après l’avoir ruiné ? Il est gentil Nassrallah mais il ne donne aucune réponse. Il parle comme d’habitude pour ne rien dire de compréhensible. Mais il est dangereux le bougre…

    Karam Georges

    19 h 47, le 01 août 2022

  • Combien de Nonosses, l'Iran envoie à notre cher Nasnoussy, pour sortir aussi souvent de sa tanière. Encore une fois il confirme qu'il y a un état! Et pourtant il ne rend toujours pas ses armes. Rappelez-vous dans un de ses fameux discours stériles, il avait bien dit, s'il y avait un état libanais je rendrais mes armes. Nous allons avoir des Aounistes et d'autres groupies qui vont nier que le Coco Enturbanné a dit cela. Il doit inclure dans ses rapports, aux Imams sanguinaires d'Iran, même les heures où il a été aux toilettes. Le Micromanagement! La pire façon de gouverner!

    Marwan Takchi

    16 h 52, le 01 août 2022

  • Figlio di buona donna ???

    Eleni Caridopoulou

    16 h 47, le 01 août 2022

  • Retournes dans ton Bunker et laisse nous tranquilles.

    Sabri

    16 h 34, le 01 août 2022

  • Vaines rodomontades a usage interne.

    Michel Trad

    15 h 54, le 01 août 2022

  • Dégage avec tes pions iraniens du Liban, point barre! Nous ne pouvons plus accepter des parasites sur notre terre, il faut déployer tous les pesticides possible.

    Wow

    15 h 51, le 01 août 2022

  • ..." Nous verrons..." Qui incluez-vous dans ce "nous"...et de quel droit ??? C'est incroyable ce que vous aimez parler, parler...!!! - Irène Saïd

    Irene Said

    15 h 21, le 01 août 2022

  • MAIS PQ DEVRAIT ON VOUS REMERCIER ??!?!! VOUS N’AVEZ RIEN FAIT LOL LES NÉGOCIATIONS ÉTAIENT ET SONT BIEN PARTIES IL SUFFIT DE VOIR COMMENT LE MINISTRE DES AE ET LE PREMIER MINISTRE VOUS ONT RÉPONDU QUANS VOUS AVEZ MENACER LA TOUTE PREMIÈRE FOIS, N’ESSAYEZ SURTOUT PAS D’EN PRENDRE CRÉDIT POUR VOUS REPOSITIONNER !! PLUS PERSONNE N’EST DUPE

    Bery tus

    14 h 02, le 01 août 2022

  • Comporte toi décemment et dégage.

    Je partage mon avis

    13 h 34, le 01 août 2022

  • JE REVIENS AVEC AGRESSIVITE POUR DIRE : LA GUERRE DE SYRIE, LA FAILLITE DE L,ETAT ET DES BANQUES LIBANAISES, L,AFFAIRE DES FRONTIERES MARITIMES, LE TOUT FAIT PARTIE D,UN COMPLOT POUR FINIR AVEC LE HEZBOLLAH. IL EST LUI LE VISE. ET CA NE VEUT PAS DIRE QUE JE PRENDS SA PARTIE MAIS QUE JE L,ACCUSE D,AVOIR ETE LE RESPONSABLE PAR SES ERRERIES DEHORS ET DEDANS DU COMPLOT DONT NOUS PAYONS TOUS LE PRIX FORT.

    LA LIBRE EXPRESSION.

    13 h 04, le 01 août 2022

  • Même si on lui donnait tout ce qu’il réclame , faussement pour le bien de notre pays, il poserait d’autres conditions pour pouvoir tout bloquer. Les ordres reçus d’Iran ne peuvent être discutés ou refusés et il fera de tout pour continuer à bloquer la situation au Liban et à tous les niveaux jusqu’à ce que l’Iran aura fait céder les américains sur ses conditions pour signer l’accord nucléaire. Ils gagnent du temps en tandem bien huilé et seront prêts à détruire notre pays physiquement et moralement pour obtenir ce qu’ils veulent des américains. Le reste n’est que de la pure perte sèche d’argent et du temps en faveur des mollahs. Les américains le laissent brailler tout en poursuivant les négociations avec des agents double qui les mèneront droit dans le mur puisqu’ils sont à sa botte et ne font qu’exécuter les ordres d’Iran donnés à travers le barbu local qui ne veut aucun bien pour notre pays. Si les occidentaux n’ont toujours pas compris leur mode de fonctionnement et n’ont pas de solution intermédiaire, alors nous sommes mal barrés au Liban ainsi que dans toute la région. Arrêtons les frais, il y va de la stabilité et de l’équilibre de toute la région ainsi que du prestige et de la réputation de tous les leaders occidentaux impliqués dans ce bras de fer qui ne dit pas son nom.

    Sissi zayyat

    12 h 51, le 01 août 2022

  • LA JUSTICE SERAIT QU,ISRAEL AIT SA PART SUR LA NAPPE DE CANA ET LE LIBAN LA SIENNE SUR LA NAPPE DE KARISH. SALOMON AURAIT AINSI TRANCHE... S,IL N,AVAIT PAS A FAIRE AVEC DES INCOMPETENTS DE NOTRE COTE !

    LA LIBRE EXPRESSION.

    12 h 17, le 01 août 2022

Retour en haut