Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Crise au Liban

Pénuries et hausse des prix des télécoms : des routes coupées dans plusieurs quartiers de Beyrouth


Pénuries et hausse des prix des télécoms : des routes coupées dans plusieurs quartiers de Beyrouth

Un conteneur bloquant les voies dans le quartier de Kaskas à Beyrouth, le 4 juillet 2022. Photo ANI

Des sit-in sporadiques ont été organisés lundi dans différents quartiers de Beyrouth afin de protester contre la détérioration toujours plus rapide des conditions de vie au Liban et, notamment, les pénuries d'eau, de pain et d'électricité, et l'augmentation des prix des télécoms. 

Selon l'Agence nationale d'Information (Ani, officielle), des manifestants ont bloqué la route menant du quartier de Barbir, dans le sud de Beyrouth, à Ras el-Nabeh et Béchara el-Khoury. Dans le quartier de Verdun, ce sont les voies longeant la caserne Barbar Khazen qui ont été coupées par des barrages de pneus et des conteneurs de déchets en flammes.  Peu avant, des contestataires ont fermé la rue principale du quartier de Kaskas. 

D'après le centre de gestion du trafic routier (TMC), des routes ont également été bloquées dans les quartiers de Raouché et Cola.

L'effondrement multiforme que vit le Liban depuis trois ans a des répercussions sur de nombreux aspects de la vie quotidienne des Libanais. Depuis trois semaines, plusieurs quartiers de Beyrouth sont sans eau, alors que le réseau de distribution n'a pas été entretenu depuis des années, et que le rationnement de l'électricité se fait toujours plus sévère. Depuis de nombreuses semaines, plusieurs régions du pays souffrent également de pénuries de pain. 


Des sit-in sporadiques ont été organisés lundi dans différents quartiers de Beyrouth afin de protester contre la détérioration toujours plus rapide des conditions de vie au Liban et, notamment, les pénuries d'eau, de pain et d'électricité, et l'augmentation des prix des télécoms. Selon l'Agence nationale d'Information (Ani, officielle), des manifestants ont bloqué la route...