Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Législatives

La mission d'observation de l'UE remet son rapport final au Liban officiel

La mission d'observation de l'UE remet son rapport final au Liban officiel

Des membres de la Mission d'observation des élections de l'Union européenne (MOE UE) reçus par le président libanais Michel Aoun (c) à Baabda, en présence de l'ambassadeur de l'UE au Liban, Ralph Tarraf, le 4 juillet 2022. Photo Twitter/LBpresidency

La Mission d'Observation de l'Union européenne (MOE UE) pour les élections législatives du 15 mai a remis lundi son rapport final aux dirigeants libanais, qui constitue essentiellement "une base pour une future coopération en vue d'organiser des élections dans des conditions plus convenables".

"La MOE a achevé son travail et remis son rapport, qui se base sur des faits au sujet desquels ses membres se sont renseignés", a affirmé son président, Gyorgy Holvenyi, lors d'un entretien avec le chef de l'État Michel Aoun, selon des propos rapportés par la présidence. Le rapport "fait 120 pages et comprend 23 recommandations différentes qui constituent une base pour une future coopération, en vue d'organiser des élections dans des conditions plus convenables", a-t-il ajouté.

M. Aoun a consulté le résumé du rapport et estimé qu'il "donne une image réaliste du processus électoral et de certaines pratiques qui ont eu lieu, notamment le recours aux pots-de-vin pour fausser les résultats". Il a assuré que ce rapport fera l'objet d'un suivi des parties concernées par les opérations électorales.

L'ambassadeur de l'UE au Liban, Ralph Tarraf, a pour sa part indiqué avoir remis le rapport final au Premier ministre désigné, Nagib Mikati, au président de la Chambre, Nabih Berry, ainsi qu'au ministre sortant des Affaires étrangères, Abdallah Bou Habib. Une conférence de presse est prévue lundi après-midi à l'hôtel Movenpick de Beyrouth, où M. Holvenyi présentera les résultats du rapport final et les 23 recommandations de la mission chargée de veiller au bon déroulement du processus électoral au Liban et à l'étranger

À la suite du scrutin, la Commission de supervision des élections avait énuméré plusieurs infractions observées lors de la journée électorale du 15 mai, au cours de laquelle les Libanais étaient appelés à renouveler leur Parlement. Elle a pointé notamment des achats de voix, une montée des discours d'intimidation et de menaces, ainsi que le non-respect du silence électoral.


La Mission d'Observation de l'Union européenne (MOE UE) pour les élections législatives du 15 mai a remis lundi son rapport final aux dirigeants libanais, qui constitue essentiellement "une base pour une future coopération en vue d'organiser des élections dans des conditions plus convenables"."La MOE a achevé son travail et remis son rapport, qui se base sur des faits au sujet desquels ses...