Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Russie

Le drapeau polonais retiré d'un mémorial en pleines tensions Moscou-Varsovie


Le drapeau polonais retiré d'un mémorial en pleines tensions Moscou-Varsovie

Un drapeau polonais à côté d'un drapeau européen. Photo d'archives AFP

Les autorités russes ont retiré le drapeau de la Pologne d'un mémorial érigé en souvenir de milliers de Polonais massacrés par les Soviétiques, une décision qui intervient en pleines tensions entre Moscou et Varsovie autour de l'Ukraine.

La disparition du drapeau polonais qui flottait jusque-là au-dessus du mémorial de Katyn, situé dans la région de Smolensk (ouest de la Russie), avait été signalée vendredi sur les réseaux sociaux par des historiens et des visiteurs. Vendredi soir, le maire de Smolensk, Andreï Borissov, a confirmé le retrait du drapeau en publiant une photo montrant uniquement celui de la Russie flottant à l'entrée du mémorial.

"Il ne peut y avoir de drapeau polonais sur des monuments russes. Et encore moins après les déclarations franchement antirusses de la part des responsables politiques polonais", a déclaré M. Borissov sur son compte VKontakte, le principal réseau social russe. "Je pense que le ministère de la Culture de la Fédération de Russie a pris la bonne décision en retirant le drapeau polonais. Katyn est un mémorial russe", a-t-il ajouté.

La décision des autorités russes de retirer le drapeau polonais intervient en plein pic de tensions entre Moscou et Varsovie depuis le lancement de l'offensive russe contre l'Ukraine, fin février. La Pologne, membre de l'OTAN, a apporté son soutien à l'Ukraine en lui fournissant notamment des armes.

Le mémorial de Katyn a été érigé en souvenir de quelque 25.000 Polonais, pour la plupart des officiers jugés hostiles à l'idéologie communiste, massacrés en 1940 par la police politique soviétique sur ordre de Staline dans une forêt près de Smolensk. L'Union soviétique a longtemps nié toute responsabilité dans ces massacres, accusant les Nazis, avant de reconnaître les faits en 1990, même si plusieurs points sont encore débattus en Russie encore aujourd'hui. Cet épisode tragique est resté au coeur des tensions entre la Russie et la Pologne.

En 2010, alors que Moscou et Varsovie avaient affiché une rare volonté de "tourner la page", l'avion du président polonais en route vers Smolensk s'est écrasé, tuant les 96 personnes à bord. L'enquête sur cet accident est devenue une nouvelle source de tensions entre les deux pays.


Les autorités russes ont retiré le drapeau de la Pologne d'un mémorial érigé en souvenir de milliers de Polonais massacrés par les Soviétiques, une décision qui intervient en pleines tensions entre Moscou et Varsovie autour de l'Ukraine.
La disparition du drapeau polonais qui flottait jusque-là au-dessus du mémorial de Katyn, situé dans la région de Smolensk (ouest de la Russie),...