Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Iran

Accident de Raïssi : la Turquie déploie des secouristes en montagne


Des ambulances à Varzaqan, dans la province iranienne de l'Azerbaïdjan oriental, le 19 mai 2024, après le crash d'un hélicoptère transportant le président Ebrahim Raïssi. Photo Azin Haghighi/Moj News Agency/WANA (West Asia News Agency) via REUTERS

La Turquie a déployé 32 secouristes et six véhicules en Iran pour participer aux recherches de l'hélicoptère du président iranien Ebrahim Raïssi accidenté, après que le président Recep Tayyip Erdogan a offert « tout le soutien nécessaire » à Téhéran.

« Trente-deux personnels spécialistes des recherches et secours en montagne et six véhicules ont été déployés » depuis les centres de Van et Erzurum, dans l'est de la Turquie, a annoncé sur X l'agence gouvernementale de secours d'urgence (Afad). Des équipes de quinze personnes chacune sont également « en alerte » dans les centres d'Ankara, Diyarbakir et Konya, a-t-elle ajouté. Un drone Akinci et un hélicoptère Cougar équipé de capacités de vision nocturne ont également été déployés, a détaillé le ministère de la Défense.

Peu auparavant, le chef de l'Etat turc s'est dit « profondément attristé » par l'accident d'hélicoptère de son homologue et « prêt à apporter tout le soutien nécessaire ». « Au nom de ma nation, j'adresse mes meilleurs vœux à notre voisin, ami et frère, le peuple et le gouvernement iraniens, et j'espère recevoir de bonnes nouvelles du président et de sa délégation aussi vite que possible », a-t-il ajouté sur X.

L'Arabie saoudite, l'Irak, l'Azerbaïdjan et l'Union européenne ont également proposé leur aide à Téhéran, tandis que l'Union européenne a annoncé avoir, « à la demande d'assistance de l'Iran », activé son système de cartographie par imagerie satellitaire CopernicusEMS.

La Turquie a déployé 32 secouristes et six véhicules en Iran pour participer aux recherches de l'hélicoptère du président iranien Ebrahim Raïssi accidenté, après que le président Recep Tayyip Erdogan a offert « tout le soutien nécessaire » à Téhéran.« Trente-deux personnels spécialistes des recherches et secours en montagne et six véhicules ont été...