Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Liban

Les violations des droits de l'Homme subies par les réfugiés syriens listées par une ONG française

Les violations des droits de l'Homme subies par les réfugiés syriens listées par une ONG française

Une famille de réfugiés syriens se tient sur les décombres de leur camp à Bhanine, incendié en décembre 2020. Photo d'archives João Sousa

Le Centre d'accès aux droits de l'Homme (CADH) a publié mercredi un rapport sur les violations de ces droits  subies par des réfugiés syriens au Liban durant l'année 2021. Expulsions de force, arrestations et détentions arbitraires... L'ONG liste plusieurs violations dans son texte, et demande à l'État libanais d'accorder davantage de droits au million et demi de réfugiés syriens sur son sol.

En 2021, 955 Syriens ont été expulsés de force, "principalement en raison des conditions économiques au Liban ou de problèmes entre la communauté d'accueil et les résidents du camp", précise le rapport du CADH. Depuis 2019, le pays est secoué par la pire crise économique de son histoire moderne.

Le rapport constate également que 139 personnes ont fait l'objet d'une arrestation ou d'une détention arbitraire. Cinquante-neuf personnes ont été expulsées de manière arbitraire, 44 ont été soumises à des "tortures et mauvais traitements", et 16 autres ont été victimes de kidnapping.

Dans une série de recommandations adressées au gouvernement libanais, le CADH demande à l'État d'accorder aux personnes risquant d'être expulsées le droit de faire appel en justice. Il demande aussi la fin des arrestations arbitraires, l'autorisation pour les organisations de défense des droits de l'Homme d'accéder aux centres de détention, et d'abroger la décision prise en 2019 d'expulser les Syriens entrés au Liban par des moyens informels.

Cette information est une version traduite de l'anglais d'un article paru sur le site de L'Orient Today


Le Centre d'accès aux droits de l'Homme (CADH) a publié mercredi un rapport sur les violations de ces droits  subies par des réfugiés syriens au Liban durant l'année 2021. Expulsions de force, arrestations et détentions arbitraires... L'ONG liste plusieurs violations dans son texte, et demande à l'État libanais d'accorder davantage de droits au million et demi de réfugiés...