Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Crise au Liban

"Je comprends la douleur du citoyen, mais il faut augmenter les tarifs" des télécoms, estime le ministre Corm

Le ministre sortant des Télécommunications, Johnny Corm. Photo Dalati et Nohra

Le ministre libanais sortant des Télécoms Johnny Corm a affirmé mercredi "comprendre et ressentir la douleur du citoyen" mais être obligé d'augmenter le tarifs des Télécoms, alors que les nouveaux tarifs des Télécoms, en hausse, doivent être publiés cette semaine. Entre temps, le dollar a franchi mardi la barre record des 34.000 LL sur le marché parallèle, dans un Liban enlisé depuis 2019 dans une crise économique sans précédent. Le taux officiel — aujourd'hui irréaliste — demeure fixé à 1.507,5 LL.

"Je comprends et ressens la douleur du citoyen, mais il faut changer les tarifs, d'autant que le rapport de la Banque mondiale pointe un lien entre le secteur des Télécoms et l'économie", a déclaré Johnny Corm, dans un entretien à la radio Voix du Liban. Il a rappelé que cette hausse des prix entrera en vigueur à partir du 1er juillet.

"Aucun secteur ne peut continuer à travailler sur la base d'un taux de 1.500 LL pour un dollar dans ces conditions", a également affirmé le ministre sortant, disant craindre "un effondrement du secteur". M. Corm a ensuite souligné que les dépenses dans le secteur de la téléphonie mobile ont baissé de 560 à 255 millions de dollars.

Depuis sa prise de fonction en septembre 2021, Johnny Corm milite pour une augmentation des tarifs. Les employés du secteur, eux, manifestent régulièrement pour réclamer une amélioration de leurs conditions de travail.


Le ministre libanais sortant des Télécoms Johnny Corm a affirmé mercredi "comprendre et ressentir la douleur du citoyen" mais être obligé d'augmenter le tarifs des Télécoms, alors que les nouveaux tarifs des Télécoms, en hausse, doivent être publiés cette semaine. Entre temps, le dollar a franchi mardi la barre record des 34.000 LL sur le marché parallèle, dans un Liban enlisé...