Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Conflit

La Russie interdit l'entrée dans le pays à 154 membres de la Chambre des Lords

La Russie interdit l'entrée dans le pays à 154 membres de la Chambre des Lords

Un drapeau russe. Photo d'illustration AFP

 La Russie a annoncé mardi interdire à 154 membres de la Chambre des Lords, chambre haute du Parlement britannique, d'entrer sur son territoire, en représailles aux sanctions visant la quasi-totalité des élus du Conseil de la Fédération.

"En réponse à la décision prise en mars par le gouvernement de Grande-Bretagne d'établir une liste de sanctions concernant presque tout le Conseil de la Fédération (...), des restrictions sont introduites à l'encontre de 154 membres de la Chambre des Lords", écrit le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué. Le Conseil de la Fédération est la chambre haute du Parlement russe.

Parmi les personnalités visées figure William Hague, ancien ministre des Affaires étrangères conservateur.

L'homme d'affaires d'origine russe Evgeni Lebedev, fils du milliardaire russe et ex-agent du KGB Alexandre Lebedev, qui a été nommé en 2020 Lord à vie, faisant couler beaucoup d'encre au Royaume Uni, ne figure en revanche pas sur cette liste.

La Chambre des Lords compte environ 800 personnes. "Les personnes à qui l'entrée dans notre pays est désormais fermée ont contribué à l'élaboration des sanctions antirusses de Londres, destinées à isoler politiquement la Russie et à détruire son économie, ont usé de leur autorité pour exacerber l'hystérie antirusse en Grande-Bretagne, ont encouragé la tendance politique russophobe des conservateurs britanniques", affirme-t-il encore.

En avril, la Russie avait déjà interdit d'entrer dans le pays à 287 élus de la chambre basse, au Premier ministre Boris Johnson et plusieurs autres hauts responsables britanniques.

De son côté, le Royaume-Uni affirme avoir sanctionné plus d'un millier de personnes et 100 entités, et notamment des oligarques représentant plus de 117 milliards de livres sterling (137 milliards d'euros).


 La Russie a annoncé mardi interdire à 154 membres de la Chambre des Lords, chambre haute du Parlement britannique, d'entrer sur son territoire, en représailles aux sanctions visant la quasi-totalité des élus du Conseil de la Fédération."En réponse à la décision prise en mars par le gouvernement de Grande-Bretagne d'établir une liste de sanctions concernant presque tout le...