Rechercher
Rechercher

Nos Lecteurs ont la Parole

Représentations et participations civiles

La sécurité du fait accompli a été clairement percée par des candidats engagés pour un changement parlementaire. Des travailleurs assidus savent servir une splendide nature et le sens propre de la démocratie. Un passé terrible de tendances vouées aux stagnations multiples vient d’être contrebalancé par des élus d’un genre nouveau, rodés pour répondre en premier aux urgences multiples et à la misère de tant de Libanais.

Aux promoteurs de la transparence citoyenne au Parlement, allons défendre avec vous et en chacun de nous une pensée clairement exprimée et les actes correspondants. Pour que les mots ne restent pas suspendus aux bonnes intentions des uns et aux dénis de tant d’autres, engageons-nous à participer aux solutions. Le prochain chantier prévu au Parlement est indissociable de l’engagement de nos consciences individuelles et collectives. Un projet psychosocial à visée nationale est le bienvenu pour réduire les incompréhensions et favoriser la progression des ententes. Les mentalités ouvertes favorisent des échanges moins conflictuels si elles reconnaissent les erreurs et se disposent aux corrections. Des niveaux d’informations et de formations auprès des familles, des écoles, des universités et des professionnels peuvent initier, conscientiser, dynamiser et introduire des avancées positives au lieu des paroles abusives et des promesses sans suite. Pour mieux servir notre pays, on a besoin de considérer les potentiels autant que les limites des personnes après tant de dévastations, et ce afin de réhabiliter des liens humains plus avertis et moins défensifs.

Allons également débattre au sujet de l’origine de tant de drames générationnels d’ordre relationnel. Ils ont conduit les tutelles au suivisme effréné. Le chemin de l’indépendance commence par la prise en charge d’un rôle en tout lieu, en des contextes parentaux, à distance du chantage affectif et du rapport conditionné, et ce grâce à des participants dûment formés à la pratique citoyenne.

Les textes publiés dans le cadre de la rubrique « courrier » n’engagent que leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement le point de vue de L’Orient-Le Jour. Merci de limiter vos textes à un millier de mots ou environ 6 000 caractères, espace compris.


La sécurité du fait accompli a été clairement percée par des candidats engagés pour un changement parlementaire. Des travailleurs assidus savent servir une splendide nature et le sens propre de la démocratie. Un passé terrible de tendances vouées aux stagnations multiples vient d’être contrebalancé par des élus d’un genre nouveau, rodés pour répondre en premier aux urgences...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut