Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Diplomatie

Biden et le roi de Jordanie ont discuté "de mécanismes" pour "enrayer la violence" en Israël et en Cisjordanie


Le président américain Joe Biden recevant le roi de Jordanie Abdallah II, à Washington le 13 mai 2022. - AFP PHOTO / JORDANIAN ROYAL PALACE / YOUSEF ALLAN

Le président américain Joe Biden a discuté vendredi avec le roi de Jordanie Abdallah II, en visite à Washington, de "mécanismes" pour enrayer la violence en Israël et en Cisjordanie, selon la Maison Blanche.

Les deux dirigeants "se sont entretenus des mécanismes pressants pour enrayer la violence, apaiser les discours et réduire les tensions en Israël et en Cisjordanie", précise un communiqué.

Joe Biden a confirmé le "soutien indéfectible" des Etats-Unis à la Jordanie, considérée comme un "allié crucial et une force pour la stabilité au Moyen-Orient".

Il a par ailleurs "réaffirmé son soutien à une solution à deux Etats au conflit israélo-palestinien" et souligné "le besoin de préserver le statu quo historique du Mont du Temple/Al-Haram al-Charif", selon la Maison Blanche.

Le président démocrate a aussi "reconnu le rôle crucial du royaume hachémite de Jordanie comme gardien des lieux sacrés musulmans à Jérusalem", selon la même source.

Les dirigeants ont enfin évoqué les avantages politiques et économiques d'un approfondissement de l'intégration régionale dans le domaine des infrastructures, de l'énergie, de l'eau et de projets environnementaux.

Les tensions sont particulièrement vives dans la région, notamment en Cisjordanie, territoire palestinien occupé par Israël, où des heurts ont eu lieu dans la région de Jénine lors de nouvelles opérations de l'armée israélienne.

Des violences ont par ailleurs éclaté vendredi à Jérusalem lors des obsèques de la journaliste palestino-américaine Shireen Abu Akleh, tuée au cours d'une opération israélienne.


Le président américain Joe Biden a discuté vendredi avec le roi de Jordanie Abdallah II, en visite à Washington, de "mécanismes" pour enrayer la violence en Israël et en Cisjordanie, selon la Maison Blanche.Les deux dirigeants "se sont entretenus des mécanismes pressants pour enrayer la violence, apaiser les discours et réduire les tensions en Israël et en Cisjordanie", précise un...