Rechercher
Rechercher

Société - Le pouls du Liban

Dans le Arkoub, on dit oui à la résistance mais pas au Hezbollah

A moins de deux semaines des législatives, L’Orient-Le Jour et L'Orient Today prennent le pouls du Liban à travers des reportages en immersion aux quatre coins du pays. Six journalistes et trois photographes ont passé du temps auprès des habitants de différentes régions afin de comprendre comment la crise économique les a affectés et de constater, ou pas, les effets de la thaoura sur les mentalités. Huit reportages qui racontent ces Liban dans le Liban, vous seront proposés. Quatrième épisode aujourd'hui dans le Arkoub, au Liban-Sud, dans les villages sunnites perdus dans un océan chiite.

Dans le Arkoub, on dit oui à la résistance mais pas au Hezbollah

La région du Arkoub, au Liban-Sud. Photo Mohammad YASSIN

Des drapeaux jaunes et verts claquent au vent dans les villages tout le long de la route du Sud. Passé le Litani, à l’Est, des vallons à perte de vue et des champs d’oliviers que domine, en arrière-plan, l’imposant Mont Hermon enneigé. A...
Des drapeaux jaunes et verts claquent au vent dans les villages tout le long de la route du Sud. Passé le Litani, à l’Est, des vallons à perte de vue et des champs d’oliviers que domine, en arrière-plan, l’imposant Mont Hermon enneigé. A...
commentaires (6)

Excellent! Ça fait plaisir de lire ce que les locaux des régions usurpées pensent sans censure et sans pression. Cela nous donne enfin une idée de ce qu’ils subissent sous le joug des mercenaires vendus forts de leurs armes pour imposer leur diktat pendant que les politiciens de notre pays , à commencer par le président de la république encourage les fossoyeurs sous la bannière jaune et des slogans fallacieux de résister à l’ennemi alors qu’ils ne font que terroriser les habitants et n’hésitent pas à utiliser leurs armes contre eux pour faire taire leur révolte et leur frustration de cette usurpation qui n’est plus un secret pour personne. Ils sont laissés pour compte aux mains des tortionnaires qui en font ce qu’ils veulent pour maintenir leur mainmise sur leurs biens, leurs régions et leurs familles. Si ce n’est pas malheureux.

Sissi zayyat

11 h 57, le 08 mai 2022

Tous les commentaires

Commentaires (6)

  • Excellent! Ça fait plaisir de lire ce que les locaux des régions usurpées pensent sans censure et sans pression. Cela nous donne enfin une idée de ce qu’ils subissent sous le joug des mercenaires vendus forts de leurs armes pour imposer leur diktat pendant que les politiciens de notre pays , à commencer par le président de la république encourage les fossoyeurs sous la bannière jaune et des slogans fallacieux de résister à l’ennemi alors qu’ils ne font que terroriser les habitants et n’hésitent pas à utiliser leurs armes contre eux pour faire taire leur révolte et leur frustration de cette usurpation qui n’est plus un secret pour personne. Ils sont laissés pour compte aux mains des tortionnaires qui en font ce qu’ils veulent pour maintenir leur mainmise sur leurs biens, leurs régions et leurs familles. Si ce n’est pas malheureux.

    Sissi zayyat

    11 h 57, le 08 mai 2022

  • """Je ne pourrai jamais m'écarter de la ‘mouqawame’ (la résistance),. « On m’a fiché comme proche du Hezbollah, comme s’il avait le monopole de la résistance. C’est une insulte à notre histoire "" ce qu'il faut comprendre est tres claire mais enonce de facon un peu trop poetique quoique amere: Nous sommes les VRAIS resistants de l'epoque, communistes & Co,disparus parce que annihilés par, justement le hezbollah.Mais ne vous leurrez pas ils nous ont assassines mais nous refusons de les suivre car ce qu'ils se targuent de faire n'est pas dans l'interet du Liban .

    Gaby SIOUFI

    10 h 26, le 08 mai 2022

  • Excellents reportages a travers ce Liban dechire par ses propres complexites.... j'espere que l'OLJ continue ce parcours....

    Elie George Haddad

    07 h 00, le 08 mai 2022

  • Bel article et bien écrit

    K1000

    15 h 29, le 07 mai 2022

  • Très beau reportage! On a l’impression d’y être. Merci!

    Chris G.

    15 h 21, le 07 mai 2022

  • Merci pour ces articles, cela ferait un si bon film, drôle et triste à la fois, comme le Liban :))

    Pandora

    14 h 03, le 07 mai 2022

Retour en haut