Rechercher
Rechercher

Politique - Éclairage

Mikati se rebiffe : Je ne démissionnerai pas, mais...

Les divergences autour du projet de loi sur le contrôle des capitaux menacent l’accord avec le FMI, que le Premier ministre veut mener à bon port.

Mikati se rebiffe : Je ne démissionnerai pas, mais...

Le Premier ministre Nagib Mikati lors de la séance parlementaire hier. Photo Nabil Ismaïl

Nagib Mikati fulmine, et cela ne lui ressemble pas. Pour la première fois depuis la formation de son gouvernement, le Premier ministre, connu pour la politique d’arrondissement des angles, décide de passer à l’attaque : « Je ne me...

Nagib Mikati fulmine, et cela ne lui ressemble pas. Pour la première fois depuis la formation de son gouvernement, le Premier ministre, connu pour la politique d’arrondissement des angles, décide de passer à l’attaque : « Je ne me...‘I won't resign, but…’ Mikati rants...

commentaires (15)

Ca se confirme l'OlJ ! Vous etes amoureux de Mikou ? Ou bien il vous finance ? Je persiste et signe : son depart ne sera une perte pour personne .

Michel Trad

20 h 45, le 30 mars 2022

Tous les commentaires

Commentaires (15)

  • Ca se confirme l'OlJ ! Vous etes amoureux de Mikou ? Ou bien il vous finance ? Je persiste et signe : son depart ne sera une perte pour personne .

    Michel Trad

    20 h 45, le 30 mars 2022

  • Certaines agences de presse relatent le fait que le 1er ministre actuel...ainsi que le procureur de la république sont accusés de collusions avec le gouverneur de la banque et font obstacle au déroulement de la justice, ou ce qu'il en reste.... Peut être devrait il démissionner pour mieux se défendre, après tout il n'est plus trop indispensable, ses premières mesures en tant que premier ministre depuis son élection.....se font attendre

    C…

    17 h 25, le 30 mars 2022

  • L,ADAGE DIT QU,AUCUN SI GRAND SOIT-IL ANIER NI TEMERAIRE GRAND ANE OU GRAND MULET NE PEUT FAIRE FLECHIR UN ANE ENTETE.

    L,AUTHENTIQUE LIBRE EXPRESSION.

    14 h 24, le 30 mars 2022

  • Il n'est plus réaliste de trouver une solution bottom up. LA solution serait plutôt plus facile en Top down. En 3 phrases; Ramener le cours du USD à environ cinq mille et cela par l'équilibre du budget de l'Etat à 100% (licenciement de fonctionnaires) et ramener la balance commerciale d'ici 3 à 5 ans à l'équilibre (barrière douanières). Ainsi les dépôts en USD seront convertis en LBP à 5000 et le pays repartira pour un nouveau tour. Le FMI n'a pas vocation à aider en toute bonne foi des pays hostiles, voire ennemis, de l'Occident. Leurs solutions sont à prendre avec précaution!

    Céleste

    14 h 18, le 30 mars 2022

  • MENER LES NEGOCIATIONS AVEC LE FMI A QUEL PRIX QUE CE SOIT, SURTOUT AU DETRIMENT DES ECONOMIES D,UNE VIE DES DEJA VOLES ET AFFAMES DEPOSANTS , SERAIT UN CRIME DES PLUS ABJECTS MONSIEUR LE MILLIARDAIRE MIKATI. METTEZ UN MILLIARD VOUS ET VOTRE FRERE CHACUN AVEC TOUS LES AUTRES MILLIARDAIRES ET QUELQUE MILLIONS DE CHAQUE MULTIMILLIONNAIRE ET LE COMPTE EST FAIT. LE FMI DEVRAIT INSISTER SUR CA ET NON A DEPOSSEDER LES DEJA PRESQUE DEPOSSEDES. QUAND A VOTRE DEMISSION... GARE CAR VOUS FEREZ LE JEU DE LA TRINITE DIABOLIQUE DU MAL DE BELZEBUTH LE BARBU AVEC SON BERRIOTE ET DE SES DEUX LIEUTENANTS INFERNAUX LES DEUX BELIERS BISCORNUS DE LA BERGERIE DE RAI AUQUEL VIENT S,AJOUTER LE FRANGIOTE QUI TOUS NE VEULENT PAS D,ELECTIONS... BIEN QUE DES ELECTIONS LIBRES ET DEMOCRATIQUES COMME IL EN EST CHANTE, AVEC UNE COMMUNAUTE ARMEE, SONT DE LA BLAGUE !

    L,AUTHENTIQUE LIBRE EXPRESSION.

    13 h 43, le 30 mars 2022

  • Pourquoi ils ont peur feu FMI?

    Eleni Caridopoulou

    13 h 30, le 30 mars 2022

  • Mr Mikati et le Nahas nahs doivent cesser de dédaigner les épargnants qu’ils soient petits ou moyens au profit des plus grands ,souvent des mafieux sans frontières. Un peu de transparence messieurs et soyez à l’écoute du peuple au lieu de protéger vos poches rompus.

    Wow

    12 h 42, le 30 mars 2022

  • Ils sont tous en désaccord avec les décisions du gouvernement concernant le capital contrôle mais pas pour la même raison. Malheureusement chacun essaie de tirer la couverture sur lui pour des raisons purement stratégiques et politiciennes, en attendant, les déposants tirent la la langue et les observent médisants ne sachant plus à quelle sauce ils vont être mangés. Parce que au final ce sont les citoyens et eux seuls qui paieront leur incompétence et de ces truants qui ne reculent devant rien pour leur faire la peau tout en prétextant défendre leurs intérêts. Jour après jour ils nous proposent l’obscurité comme chandelle pour nous éclairer. Le tunnel dans lequel ils ont plongé notre pays ne fait que s’allonger… Jusqu’à quand peut durer cette mascarade ? On se le demande.

    Sissi zayyat

    11 h 44, le 30 mars 2022

  • Les échéances ont pour (seul?) mérite de rappeler aux députés qui les a élus. Du coup, même Ibrahim Kanaan, le champion (CPL) du parti des banques, qui avait torpillé le plan Diab en son temps, eh bien, le voilà qui retourne sa veste! à la bonne heure. Les bonnes initiatives sont toujours bonnes à prendre même si elles auraient été vachement plus efficaces 3 ans plus tôt.

    Marionet

    11 h 39, le 30 mars 2022

  • Je ne comprends pas pourquoi le FMI accepterait de spolier les gens qui ont perdu le fruit de leur travail, ou protègerait les banques, organismes crapuleux de notre système mafieux! Qu'on m'explique. Je ne comprends pas ce manque de logique.

    Citoyen

    11 h 28, le 30 mars 2022

  • Mr. Mikati a mis son doigt sur le probleme. L administration du pays devient de plus en plus populiste avant les elections. Et aucun pays n'est jamais sorti de crise avec des politiques populistes. Il faut arranger le projet de controle de capitaux et le voter.

    Le Liban d'abord

    10 h 49, le 30 mars 2022

  • Monsieur Mikati et ses proches sont actionnaires dans au moins une banque. Il y a donc conflit d’intérêts entre ses avoirs personnels et l’intérêt public. Il ne peut en aucun cas proposer des solutions favorables aux déposants au détriment des banques ou de l’Etat

    Liberté de penser et d’écrire

    10 h 04, le 30 mars 2022

  • Mikati est inquiet pour son projet de "gel" des depots au profit de ses amis crapules bancaires, qu'il qualifie de "capital control". Qu'il commence par rendre les centaines de millions de prets subventionnes a l'habitat qu'il avait detourne. Sa demission serait un bien pour le pays et seuls la canaille mafieuse le regrettera.

    Michel Trad

    09 h 24, le 30 mars 2022

  • Le CPL et les FL ne sont pas les seuls à se montrer hostiles au projet de loi sur le contrôle des capitaux. Il y a aussi, et surtout, le Hezbollah, qui avait été un des premiers à rejeter tout accord avec le FMI. Si le FMI était Le Fond Monétaire Iranien le Hezbollah aurait approuvé le Capital Control!

    Marwan Takchi

    07 h 13, le 30 mars 2022

  • Le « parti des banques », Mikati en tête, mis en échec, tente de présenter son projet de loi comme incontournable pour la négo avec le FMI. Il est surtout indispensable pour soulager les banques, oui. Et toujours aux dépens de leurs clients. Ce papier semble gober le chantage Mikati sans sourciller. On demande à voir.

    Marionet

    00 h 20, le 30 mars 2022

Retour en haut