Rechercher
Rechercher

Politique - Législatives

À dix jours du 4 avril, une gestation difficile des listes

La mobilisation sunnite et l’union des forces du changement seront des facteurs déterminants le jour de l’expiration du délai de mise en place des alliances.

À dix jours du 4 avril, une gestation difficile des listes

Un électeur dans un bureau de vote à Beyrouth lors des législatives de 2018. Photo Marwan Assaf

Une dizaine de jours. Tel est le délai restant aux plus de 1 050 candidats aux élections législatives du 15 mai pour le dépôt des listes. Or, et malgré l’approche de la fatidique date du 4 avril, très peu de moutures ont été annoncées...
Une dizaine de jours. Tel est le délai restant aux plus de 1 050 candidats aux élections législatives du 15 mai pour le dépôt des listes. Or, et malgré l’approche de la fatidique date du 4 avril, très peu de moutures ont été annoncées...

commentaires (5)

Si vous croyez vraiment que ces élections vont changer quoique ce soit au Liban, c'est que vous croyez encore au Père-Noël! Prenons par exemple l'élection présidentielle: que pèseront dans la balance du Hezbollah les quelques indépendant(e)s si ce dernier choisit un candidat comme il l'a fait pour Michel Aoun??? Que dalle! Alors adieu, veau, vache, coshon, couvée...

Georges MELKI

14 h 07, le 28 mars 2022

Tous les commentaires

Commentaires (5)

  • Si vous croyez vraiment que ces élections vont changer quoique ce soit au Liban, c'est que vous croyez encore au Père-Noël! Prenons par exemple l'élection présidentielle: que pèseront dans la balance du Hezbollah les quelques indépendant(e)s si ce dernier choisit un candidat comme il l'a fait pour Michel Aoun??? Que dalle! Alors adieu, veau, vache, coshon, couvée...

    Georges MELKI

    14 h 07, le 28 mars 2022

  • C'est marrant car c'est comme un air de déjà vu. Je me méfie de ceux qui se définissent comme "indépendants" mais soutenus par untel ou untel. Et il faut savoir que depuis les élections de 1960 il y'a toujours eu des "indépendants" au Parlement mais aussi par la suite, ce qui n'a pas empêché la descente aux enfers du Liban et tout le monde connait la suite de l'histoire. A quand des personnalités qui s'assument et assument leurs idées et idéologies ? C'est tout ce dont le peuple libanais a besoin : une ligne directive, quelqu'un pour le guider et l'orienter pour éviter les turbulences.

    JoNad

    01 h 36, le 27 mars 2022

  • Vs avez oublié de mentionner que Sami Fatfat est le fiston de Ahmad Fatfat .

    Hitti arlette

    21 h 12, le 25 mars 2022

  • OH, COMBIEN C'EST VRAI!!! ET COMBIEN CES PAUVRES ILLUMINES DU 17 OU 19 OCTOBRE SONT DESUNIS PAR LEUR EGOS!!! QUELLE TRISTESSE!!!!

    RAYMOND SAIDAH

    17 h 29, le 25 mars 2022

  • TOUS LES ANCIENS CLOWNISTES, CORROMPUS, VOLEURS ET MAFIEUX PAR EXCEN\LLENCE ... MERCENAIRES, PAPA NOEL DOUBLEMENT COURBE PAR L,AGE, CORPS ET BOITE CRANIENNE, AVEC SON BACILLE TABA3 LATTET EL BARGES TURQUES ET L,EDL, LE FRANGIOTE, ET TOUS LES AUTRES MEMBRES DES CLIQUES MAFIEUSES DIVERSES, TOUS FINANCES PAR DES ETRANGERS POUR ACHETER LES VOIX DES APPAUVRIS ET AFFAMES LIBANAIS PAR EUX, , SE PRESENTENT, DIGNITE ET AMOUR PRORE INCONNUS POUR LA PEGRE, POUR ACHEVER LA DESTRUCTION DU PAYS ET FINIR SES CITOYENS UNE FOIS POUR TOUTE. L.ARGENT, L,ACHAT DES VOIX AURA MALHEUREUSEMENT LA DERNIERE PAROLE. SOCIETE CIVILS ET INDEPENDANTS SONT SI NOMBREUX ET POINT UNIS ET FACILITERONT LE RETOUR DE TOUS CEUX QUI NE DEVRAIENT POINT RETOURNER. MON COEUR SE CONTRACTE ET MES YEUX SONT HUMIDES. - DI3ANAK YIA LEBNEN !

    LA LIBRE EXPRESSION

    13 h 39, le 25 mars 2022

Retour en haut