Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Crise

Raï après une réunion avec le chef de la Ligue arabe : La neutralité permettra au Liban de retrouver sa position


Raï après une réunion avec le chef de la Ligue arabe : La neutralité permettra au Liban de retrouver sa position

Le chef de l'Eglise maronite, Mgr Béchara Raï (d), reçu par le secrétaire général de la Ligue arabe, Ahmad Aboul Gheit, au siège de l'organisation au Caire, le 21 mars 2022. Photo fournie par notre correspondant Michel Hallak

Le chef de l'Eglise maronite, Mgr Béchara Raï, a une nouvelle fois plaidé lundi en faveur de la neutralité du Liban, assurant qu'elle lui "permettra de retrouver sa position", lors d'une réunion avec le secrétaire général de la Ligue arabe, Ahmad Aboul Gheit, au siège de l'organisation au Caire.

Ces propos interviennent alors que Beyrouth tente toujours de rétablir ses liens diplomatiques avec les pays du Golfe qui se sont détériorés notamment en raison de la mainmise grandissante du Hezbollah au Liban et suite à des propos polémiques de l'ex-ministre de l'Information Georges Cordahi sur le rôle de Riyad dans la guerre au Yémen.

Lors de la réunion avec le chef de la Ligue arabe, le cardinal Raï a insisté sur "la neutralité du pays qui lui permettra de jouer son rôle et de retrouver sa position", assurant que "l'isolement du Liban de son entourage international et régional ne satisfait personne", une position qu'il avait formulée la veille auprès du président égyptien Abdel Fattah el-Sissi, rapporte l'agence locale al-Markaziya.

"Le Liban demeure un membre actif de la Ligue arabe", a également assuré le prélat, notant que le pays "recourt à des amis au vu des difficultés qu'il traverse", en référence à la Ligue dont des responsables ont dernièrement effectué plusieurs visites au Liban auquel ils ont affiché leur soutien. Il a dans ce cadre salué "le rôle que joue la Ligue arabe qui considère le Liban comme un lieu rassemblant les Arabes".  M. Aboul Gheit éprouve un grand amour pour le Liban", a par ailleurs déclaré Mgr Raï, notant que ce dernier a assuré que "le Liban est capable de dépasser les difficultés qu'il traverse grâce à son histoire et ses capacités". M. Aboul Gheit a également affiché son "soutien à l'appel du patriarche à la neutralité du Liban en vue de l'éloigner des conflits régionaux, préserver la paix civile et la stabilité dans le pays et paver la voie au redressement économique nécessaire".

Le patriarche maronite a également été reçu par le cheikh d'al-Azhar, haut lieu de l'Islam sunnite, Ahmad el-Tayeb.

La veille, le chef de l'Eglise maronite avait assuré que le président Sissi était "prêt à soutenir la cause libanaise", et l'avait remercié pour le "pont aérien" mis en place par l'Égypte pour aider le Liban après les explosions meurtrières au port de Beyrouth le 4 août 2020. Il s'agit d'envois réguliers d'aides humanitaires par voie aérienne, depuis l'Égypte vers le Liban. Le Caire est également au cœur d'un projet d'importation de gaz via la Syrie, dans le cadre d'une initiative américaine, afin de tenter de redresser le secteur électrique libanais, en lambeaux depuis des décennies.


Le chef de l'Eglise maronite, Mgr Béchara Raï, a une nouvelle fois plaidé lundi en faveur de la neutralité du Liban, assurant qu'elle lui "permettra de retrouver sa position", lors d'une réunion avec le secrétaire général de la Ligue arabe, Ahmad Aboul Gheit, au siège de l'organisation au Caire.Ces propos interviennent alors que Beyrouth tente toujours de rétablir ses liens...