Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Conflit

Kiev appelle la Chine à "condamner la barbarie russe" en Ukraine

Kiev appelle la Chine à

Le négociateur ukrainien Mykhaïlo Podoliak, lors d'un point de presse, le 28 février 2022. Photo Sergei KHOLODILIN / BELTA / AFP

 La présidence ukrainienne a appelé samedi la Chine à se joindre aux Occidentaux et à "condamner la barbarie russe", alors que Pékin n'a jusqu'ici jamais officiellement critiqué l'attaque de l'Ukraine par la Russie.

"La Chine peut être un élément important du système de sécurité mondial si elle prend la bonne décision de soutenir la coalition des pays civilisés et de condamner la barbarie russe", a tweeté Mykhaïlo Podoliak, un conseiller de la présidence et un des participants aux négociations avec la Russie.

L'Ukraine et les Etats-Unis s'inquiètent d'une possible aide militaire de la Chine à la Russie ou de voir Pékin aider Moscou à contourner les sanctions occidentales. Le président américain Joe Biden s'est entretenu vendredi pendant près de deux heures par visioconférence avec son homologue chinois Xi Jinping essentiellement de la guerre en Ukraine. M. Biden a "décrit les implications et les conséquences si la Chine fournissait un soutien matériel à la Russie alors qu'elle mène une attaque brutale contre les villes et les civils ukrainiens", a fait savoir la Maison Blanche, sans préciser à quelles représailles la Chine s'exposerait dans ce cas-là. L'entretien très attendu entre les deux chefs d'Etat n'a pas signalé d'inflexion significative dans la position des Etats-Unis ou de la Chine.

Xi Jinping a maintenu l'ambiguïté, estimant vendredi que des conflits militaires n'étaient "dans l'intérêt de personne" et soulignant que "la crise ukrainienne (n'était) pas quelque chose que nous souhaitions voir", selon des propos rapportés par la télévision chinoise. MM. Xi et Poutine se sont rencontrés le mois dernier aux JO de Pékin, peu avant le déclenchement de l'invasion russe de l'Ukraine. 


 La présidence ukrainienne a appelé samedi la Chine à se joindre aux Occidentaux et à "condamner la barbarie russe", alors que Pékin n'a jusqu'ici jamais officiellement critiqué l'attaque de l'Ukraine par la Russie.
"La Chine peut être un élément important du système de sécurité mondial si elle prend la bonne décision de soutenir la coalition des pays civilisés et de...