Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Invasion russe de l'Ukraine

Neuf morts dans des frappes sur une base militaire près de la Pologne


Neuf morts dans des frappes sur une base militaire près de la Pologne

Convoi de troupes pro-russes dans la région de Donetsk, en Ukraine, le 12 mars 2022. Photo REUTERS/Alexander Ermochenko

Les frappes russes qui ont visé dimanche une base militaire ukrainienne, proche de la frontière polonaise et ayant servi à des exercices conjoints avec l'OTAN, ont fait neuf morts et 57 blessés, selon un premier bilan communiqué par les autorités militaires régionales et le maire de Lviv.

"Malheureusement, 57 personnes ont été blessées et hospitalisées, neuf héros sont morts", a indiqué le gouverneur militaire de la région de Lviv, Maxim Kozitsky sur Telegram. Selon lui, 30 missiles ont été tirés contre la base, dont "la moitié ont été détruits" en vol. Andriy Sadovy, le maire de Lviv, située à une quarantaine de kilomètres de la base, a fourni le même bilan, également sur Telegram.

Dans un tweet, le ministre ukrainien de la Défense a indiqué de son côté que des instructeurs étrangers "travaillent" sur ce site, sans préciser s'ils étaient présents au moment des frappes. "La Russie a attaqué le Centre international pour le maintien de la paix et de la sécurité. Des instructeurs étrangers travaillent là-bas", a-t-il déclaré. "C'est une nouvelle attaque terroriste contre la paix et la sécurité près de la frontière UE-OTAN. Il faut agir pour arrêter cela. Fermez le ciel!", a-t-il poursuivi, reprenant la demande de Kiev de créer une zone d'exclusion au-dessus de l'Ukraine, ce que l'OTAN refuse de faire de crainte d'élargir le conflit.

La base militaire touchée est située à Yavoriv, à une quarantaine de kilomètres au nord-ouest de Lviv et à une vingtaine de kilomètres de la frontière avec la Pologne, pays membre de l'OTAN. Elle a servi ces dernières années de terrain d'entraînement aux forces ukrainiennes sous l'encadrement d'instructeurs étrangers, notamment américains et canadiens. La base de Yavoriv était l'un des principaux centres servant aux exercices militaires conjoints entre les forces ukrainiennes et celles de l'OTAN. C'est aussi sur cette base qu'arrive une partie de l'aide militaire livrée à l'Ukraine par les pays occidentaux.

Les frappes de dimanche surviennent alors que la Russie a menacé samedi de cibler les livraisons d'armes occidentales à l'Ukraine, mentionnant notamment les systèmes de défense aérienne portables et les systèmes de missiles antichars. Le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov a ainsi dit avoir "averti les Etats-Unis" que les "convois" d'armements devenaient pour Moscou des "cibles légitimes".

La région de Lviv avait jusqu'à présent été relativement épargnée par les combats. De nombreuses personnes déplacées par l'invasion russe y ont afflué et plusieurs pays y ont aussi déplacé leur ambassade, jugeant la ville de Lviv plus sûre que Kiev.

Par ailleurs, le maire d'Ivano-Frankivsk, ville située à une centaine de kilomètres au sud de Lviv, a affirmé qu'une "frappe" avait visé tôt dimanche l'aéroport de cette localité. "Les explosions survenues ce matin sont dues à une frappe sur l'aéroport. Nous sommes en train d'établir l'ensemble des faits", a déclaré sur sa page Facebook Rouslan Martsinkiv.


Les frappes russes qui ont visé dimanche une base militaire ukrainienne, proche de la frontière polonaise et ayant servi à des exercices conjoints avec l'OTAN, ont fait neuf morts et 57 blessés, selon un premier bilan communiqué par les autorités militaires régionales et le maire de Lviv.
"Malheureusement, 57 personnes ont été blessées et hospitalisées, neuf héros sont morts", a...