Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Intempéries au Liban

Froid et chutes de neige dans le Nord, activités suspendues au port de Tripoli

Froid et chutes de neige dans le Nord, activités suspendues au port de Tripoli

Un tractopelle déblayant la neige dans une rue de Fneidek, dans le Akkar, le 11 mars 2020. Photo fournie par notre correspondant Michel Hallak

La neige est tombée en abondance dans diverses localités en montagne au Liban-Nord et dans le Akkar à partir de 900 mètres d'altitude, dans la nuit de jeudi à vendredi, alors que le reste du pays est balayé par les intempéries, rapporte notre correspondant dans la région Michel Hallak. Sur la côte, les vents violents ont rendu impossible la navigation et les activités dans le port de Tripoli. 

À Fneidek, dans le Akkar, la neige a atteint 20 cm d'épaisseur selon les services de déneigement, et des tractopelles œuvraient à retirer le manteau blanc ce matin dans les rues de la ville. Dans la localité de Kamouaa, la neige atteint 35 cm d'épaisseur. Les autorités ont conseillé aux automobilistes de ne pas emprunter les routes à plus de 1.200m d'altitude sauf en cas d'extrême nécessité, en raison de la force de la tempête avec des vents qui dépassent les 70 km/h.

À Kamouaa, des bulldozers ont évacué sept personnes piégées par la neige, dont des femmes et des enfants, à bord de deux voitures. Ces personnes ont été ramenées à Fneidek. Les vents violents ont entraîné la chute d'un mur de soutènement d'une habitation à Berkayel, autre localité du Akkar, entraînant des dégâts matériels.

Au port de Tripoli, le vent soufflait en matinée à une vitesse comprise entre 80 et 90 km/h. La navigation a été arrêtée et l'activité sur les quais rendue impossible pour toute la journée de vendredi.


La neige est tombée en abondance dans diverses localités en montagne au Liban-Nord et dans le Akkar à partir de 900 mètres d'altitude, dans la nuit de jeudi à vendredi, alors que le reste du pays est balayé par les intempéries, rapporte notre correspondant dans la région Michel Hallak. Sur la côte, les vents violents ont rendu impossible la navigation et les activités dans le port de...