Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Liban

Au Caire, Bou Habib exhorte les pays arabes à s'unir face à la crise ukrainienne

Au Caire, Bou Habib exhorte les pays arabes à s'unir face à la crise ukrainienne

Le ministre libanais des Affaires étrangères Abdallah Bou Habib. Photo Dalati et Nohra

Le ministre libanais des Affaires étrangères, Abdallah Bou Habib, a exhorté mercredi au Caire les pays membres de la Ligue arabe à "l'unité" face à l'invasion russe de l'Ukraine et ses conséquences.

La guerre en Ukraine et ses conséquences "exigent une coordination et une solidarité accrues entre nos pays, pour assurer le minimum de besoins alimentaires et énergétiques", a affirmé le chef de la diplomatie libanaise, lors d'un discours dans le cadre d'une séance du Conseil ministériel de la Ligue arabe qu'il présidait.

Le conflit en Ukraine a déjà des graves conséquences sur les cours mondiaux du pétrole et sur les prix des denrées comme le blé, que le Liban importe largement d'Ukraine. "Nous demandons à nos frères arabes l'aide pour le Liban", a ajouté Abdallah Bou Habib après avoir rappelé ce contexte. 

Il y a une semaine, le Liban s’est rangé du côté des capitales occidentales en votant une résolution isolant Moscou à l’Assemblée générale de l’ONU. Les 193 pays membres ont adopté à une écrasante majorité cette résolution (non contraignante) qui "exige que la Russie cesse immédiatement de recourir à la force contre l’Ukraine". Cinq pays s’y sont opposés et 35 se sont abstenus, dont la Chine. 

Le vote du Liban était intervenu moins d’une semaine après le communiqué controversé du palais Bustros, qui dénonçait "l'invasion de l'Ukraine par la Russie". Un texte qui n'a pas fait l'unanimité sur la scène politique libanaise et qui a récemment suscité les critiques du chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah. Ce dernier a affirmé hier que "le communiqué a été envoyé à l'ambassade des États-Unis à Beyrouth, qui l'a modifié."

Lors de son discours devant les ministres de la Ligue arabe, le chef de la diplomatie libanaise a également évoqué la feuille de route arabe transmise au Liban par le Koweït, fin janvier, en vue de régler la crise diplomatique qui oppose Beyrouth aux monarchies du Golfe. Cette feuille de route contient plusieurs requêtes émanant de la communauté internationale, comme l'organisation des législatives et le lancement de réformes ainsi que le désarmement du Hezbollah, un point litigieux qui divise au Liban. M. Bou Habib a toutefois affirmé que cette feuille de route a été "saluée" par les autorités libanaises qui ont fait preuve de "coopération" sur ce plan.


Le ministre libanais des Affaires étrangères, Abdallah Bou Habib, a exhorté mercredi au Caire les pays membres de la Ligue arabe à "l'unité" face à l'invasion russe de l'Ukraine et ses conséquences.La guerre en Ukraine et ses conséquences "exigent une coordination et une solidarité accrues entre nos pays, pour assurer le minimum de besoins alimentaires et énergétiques", a affirmé le...