Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Conflit

La Russie "débranchée progressivement du reste du monde", estime Paris


La Russie

Le secrétaire d'État français aux Affaires européennes, Clément Beaune (g), accompagné des ministres de l'Économie, de la transition écologique et du travail, le 23 février 2022. Photo Ludovic MARIN / AFP

La Russie est en passe d'être "débranchée" du système économique mondial, a estimé lundi le secrétaire d'État français aux affaires européennes Clément Beaune, appelant l'Union européenne à être "consciente" de ses forces dans la gestion du conflit ukrainien.

"La Russie est en train d'être débranchée progressivement du reste du monde, notamment sur le plan économique, et cela va avoir un impact extrêmement lourd", a estimé Clément Beaune sur la radio privée Europe 1, évoquant en particulier l'effondrement du rouble et "l'intervention en panique de la banque centrale russe".

"On a souvent dit que les sanctions étaient une forme de gâchette légère, ou de pistolet à eau de la politique internationale. On est passé dans un autre univers", a-t-il ajouté. Le rouble a battu lundi des records historiques de faiblesse face au dollar et à l'euro à la Bourse de Moscou, du fait des sanctions imposées en raison de l'invasion russe de l'Ukraine. Pour défendre l'économie et la monnaie nationale face aux sanctions occidentales, la Banque centrale de Russie avait, elle, porté son taux directeur de 9,5 à 20% lundi matin.

"Soyons conscients de notre force", a déclaré Clément Beaune. "C'est la Russie qui a le plus besoin de nous, qui a besoin du reste du monde. Croire qu'on peut être une puissance brutale, agressive, d'invasion, seule dans le monde, coupée de tout le reste, ça ne fonctionne pas", a-t-il martelé.

"C'est aussi une leçon pour nos démocraties qui sont vues parfois comme un peu faibles, un peu naïves, un peu décadentes. C'est sans doute le raisonnement de M. Poutine. Il pensait trouver en face de lui une Europe divisée, affaissée, nous nous sommes organisés".

Le ministre a pour autant précisé que c'était d'abord "les oligarques russes, ceux qui ont des fortunes en Europe, qui sont visés" par les sanctions. "Nous allons faire en sorte d'épargner le plus possible le peuple russe qui effectivement, j'en suis assez convaincu, n'avait pas besoin de cette guerre", a-t-il déclaré.


La Russie est en passe d'être "débranchée" du système économique mondial, a estimé lundi le secrétaire d'État français aux affaires européennes Clément Beaune, appelant l'Union européenne à être "consciente" de ses forces dans la gestion du conflit ukrainien."La Russie est en train d'être débranchée progressivement du reste du monde, notamment sur le plan économique, et cela va...