Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Ukraine

La Biélorussie se dit prête pour les pourparlers Russie-Ukraine


La Biélorussie se dit prête pour les pourparlers Russie-Ukraine

Le président biélorusse Alexandre Loukachenko à Moscou, en Russie, le 19 février 2022. Sputnik/Aleksey Nikolskyi/Kremlin via REUTERS

Les autorités biélorusses ont annoncé lundi être prêtes à accueillir les pourparlers prévus entre la Russie et l'Ukraine, bien que les délégations ne soient pas encore arrivées, au cinquième jour de l'invasion lancée par Moscou. "Le lieu des pourparlers entre la Russie et l'Ukraine en Biélorussie est prêt et nous attendons les délégations", a indiqué le ministère biélorusse des Affaires étrangères sur Facebook. Il a publié une photographie de la salle des pourparlers, avec une longue table avec une dizaine de chaises de chaque côté et les drapeaux des trois pays dans le fond.

L'Ukraine a accepté dimanche l'idée de négociations avec la Russie même si elle a indiqué ne "pas trop croire" que celles-ci puissent mettre fin à l'invasion russe lancée jeudi matin. Ces discussions entre délégations ukrainienne et russe sont prévues à la frontière entre l'Ukraine et la Biélorussie, malgré le fait que ce pays serve de base arrière aux forces de Moscou pour leur attaque sur Kiev.

Ces pourparlers se dérouleront "sans conditions préalables", selon l'Ukraine, qui a assuré qu'elle n'entendait "pas capituler".

Selon Kiev, le président biélorusse Alexandre Loukachenko, un allié de Vladimir Poutine, a promis que les avions, hélicoptères et missiles russes déployés sur son territoire resteraient au sol pendant l'arrivée, les négociations et le départ de la délégation ukrainienne.


Les autorités biélorusses ont annoncé lundi être prêtes à accueillir les pourparlers prévus entre la Russie et l'Ukraine, bien que les délégations ne soient pas encore arrivées, au cinquième jour de l'invasion lancée par Moscou. "Le lieu des pourparlers entre la Russie et l'Ukraine en Biélorussie est prêt et nous attendons les délégations", a indiqué le ministère biélorusse...