Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Yémen

Le chef de l'ONU "déplore" les frappes aériennes de la coalition dirigée par l'Arabie saoudite

Le chef de l'ONU

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, à Beyrouth, le 17 janvier 2022. Photo ANWAR AMRO / AFP

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, "exprime sa préoccupation et déplore les récentes frappes aériennes à Sanaa de la coalition dirigée par l'Arabie saoudite qui ont fait de nombreuses victimes civiles", a déclaré mardi son porte-parole.

Après avoir "condamné" la veille les attaques revendiquées par les rebelles houthis aux Emirats Arabes Unis, membres de la coalition dirigée par l'Arabie, et appelé en vain toutes les parties "à un maximum de retenue", Antonio Guterres leur "rappelle leurs obligations (...) à protéger les civils", a ajouté Stéphane Dujarric lors de son point-presse quotidien. En vertu du droit international, elles doivent respecter "les principes de proportionnalité, de distinction et de précaution", a souligné le porte-parole, précisant que le chef de l'ONU demande à nouveau aux parties "d'empêcher toute intensification du conflit".

Interrogée plus tôt par des journalistes, l'ambassadrice des Emirats Arabes Unis à l'ONU, Lana Nusseibeh, a souhaité "une position unie et forte du Conseil de sécurité" après les attaques menées lundi contre son pays, membre non permanent depuis le 1er janvier de l'instance de l'ONU chargée de la paix et de la sécurité dans le monde.

Au moins 14 personnes ont été tuées et une dizaine blessées à Sanaa dans la nuit de lundi à mardi dans des raids de la coalition militaire dirigée par l'Arabie saoudite en riposte aux attaques des rebelles yéménites aux Emirats arabes unis qui ont fait trois morts.


Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, "exprime sa préoccupation et déplore les récentes frappes aériennes à Sanaa de la coalition dirigée par l'Arabie saoudite qui ont fait de nombreuses victimes civiles", a déclaré mardi son porte-parole.
Après avoir "condamné" la veille les attaques revendiquées par les rebelles houthis aux Emirats Arabes Unis, membres de la...