Rechercher
Rechercher

Politique - Éclairage

Pourquoi le Hezbollah a décidé de ressusciter le gouvernement

Des calculs internes et régionaux seraient à l’origine de la décision du tandem.

Pourquoi le Hezbollah a décidé de ressusciter le gouvernement

Le chef de l’État, Michel Aoun, présidant une réunion du gouvernement de Nagib Mikati, le 12 octobre 2021, au palais de Baabda. Photo Dalati et Nohra

Une fois de plus, le Hezbollah crée la surprise. Samedi soir, le parti chiite et son allié Amal ont décidé de revenir sur leur décision de boycotter les activités du gouvernement qu’ils paralysent depuis trois mois, en raison de l’enquête menée par...

Une fois de plus, le Hezbollah crée la surprise. Samedi soir, le parti chiite et son allié Amal ont décidé de revenir sur leur décision de boycotter les activités du gouvernement qu’ils paralysent depuis trois mois, en raison de l’enquête menée par...

commentaires (8)

Et s'il s'agissait d'une affaire de sous ,,,, les plus grands spécialistes du marché parallele/noir des devises en Afrique et ailleurs sont les émigrés libanais ,,,, on provoque une tension politique le dollar monte ,,, on decide de faire demi tour en catimini et on vend le dollar en meme temps à pres de 33000 ,,, on le rachete à pres de 24/25000 ,,, faites vos calculs ,,, pauvre pays,,, TANGO ALPHA ,,,

Azar Tony

19 h 18, le 19 janvier 2022

Tous les commentaires

Commentaires (8)

  • Et s'il s'agissait d'une affaire de sous ,,,, les plus grands spécialistes du marché parallele/noir des devises en Afrique et ailleurs sont les émigrés libanais ,,,, on provoque une tension politique le dollar monte ,,, on decide de faire demi tour en catimini et on vend le dollar en meme temps à pres de 33000 ,,, on le rachete à pres de 24/25000 ,,, faites vos calculs ,,, pauvre pays,,, TANGO ALPHA ,,,

    Azar Tony

    19 h 18, le 19 janvier 2022

  • Citation de Nicolas Machiavel : Pour être efficace il faut cacher ses intentions ! et Celui qui contrôle la peur des gens devient le maître de leurs âmes. Ca résume parfaitement les agissements du parti iraniens Satanique. Que Dieu l’anéantisse au fin fond de l’enfer ou sa place lui est réservée. Amen Amine

    Le Point du Jour.

    22 h 11, le 17 janvier 2022

  • SORRY , ERRATUM plutôt un Pays a la merci de 2 partis parti qui exigent a tout prix protéger les acteurs de l'explosion du port de Beirut dont ils sont eux-mêmes vraisemblablement les moteurs.

    DRAGHI Umberto

    21 h 35, le 17 janvier 2022

  • Quelle honte ! Gouvernement a la mercie d'un parti

    DRAGHI Umberto

    15 h 35, le 17 janvier 2022

  • Un ancien dicton aurait dit: Le meurtrier qui arrête de poignarder, pour un moment, sa victime ne cesse point d'être un meurtrier...

    Wlek Sanferlou

    14 h 30, le 17 janvier 2022

  • Bassil qui accuse Mikati de bloquer…. Du coup Nasrallah et Berri décident de revenir et de mettre fin à leur boycott… Donc?? Qui bloquait ? C’est une gifle cinglante qu’a reçu Bassil de la part des 2 complices chiites. Franchement, le ridicule c’est son principal caractère . Bassil n’en est à une près du ridicule . Que ce soit à DAVOS ( la journaliste US qui a mis en avant son côté ridicule ) ou ailleurs

    radiosatellite.online

    09 h 23, le 17 janvier 2022

  • Merci à nos ministres amalo-hezbollahis d'avoir, dans leur grande magnanimité, accepté de mettre un (léger) frein à leur entreprise de destruction du pays! Merci! Un immense merci! Il est vrai que le "cadeau" n'est pas tout-à-fait gratuit: il fallait bien préparer les élections (ou les non-élections), et de plus, l'enquête du port est, de toutes façons, bloquée tant qu'un nouveau juge n'a pas été nommé à la Cour de Cassation, c'est-à-dire vraisemblablement, jusqu'aux premières dents des poules .

    Yves Prevost

    08 h 02, le 17 janvier 2022

  • L'enquête du Port resterait au point mort jusqu'après la fin du mandat Aoun.Ils ont eu ce qu'ils voulaient. Par coïncidence avec le départ du juge Rizk à la retraite, et par conséquent l'absence de quorum pour statuer sur les demandes de rejet du juge Bitar.

    Esber

    07 h 53, le 17 janvier 2022

Retour en haut