Rechercher
Rechercher

Monde

Les talibans excluent 3 000 d’entre eux, accusés d’abus

Les talibans ont exclu de leurs rangs 3 000 de leurs membres, accusés de pratiques illégales, dans le cadre d’un vaste « processus de filtrage » entamé depuis leur retour au pouvoir en Afghanistan, a annoncé samedi un responsable. Ces membres « donnaient une mauvaise réputation à l’Émirat islamique », nom du régime taliban en Afghanistan, a déclaré Latifullah Hakimi, chef de cette commission au sein du ministère de la Défense, « ils ont été exclus au cours de ce processus de filtrage, afin que nous puissions bâtir une armée et une police propres dans l’avenir ». Jusqu’ici, environ 2 840 membres ont été chassés des rangs dans 14 des 34 provinces du pays, et le processus va se poursuivre dans les autres provinces, a ajouté M. Hakimi. « Ils étaient impliqués dans de la corruption, dans la drogue, et s’immisçaient dans la vie privée des gens. Certains avaient des liens avec Daech », acronyme arabe du groupe État islamique, a-t-il précisé.


Les talibans ont exclu de leurs rangs 3 000 de leurs membres, accusés de pratiques illégales, dans le cadre d’un vaste « processus de filtrage » entamé depuis leur retour au pouvoir en Afghanistan, a annoncé samedi un responsable. Ces membres « donnaient une mauvaise réputation à l’Émirat islamique », nom du régime taliban en Afghanistan, a déclaré...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut