Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Iran

Un suspect arrêté pour avoir incendié une statue de Soleimani

Un suspect arrêté pour avoir incendié une statue de Soleimani

Un portrait du général iranien Kassem Soleimani, le 7 janvier 2022 à Téhéran. Photo Majid Asgaripour/WANA (West Asia News Agency) via REUTERS

Un suspect a été arrêté en Iran pour avoir incendié une statue de Kassem Soleimani, érigée en l'honneur du puissant général iranien tué début 2020 dans un raid américain en Irak, a annoncé un responsable judiciaire dans la nuit de mardi à mercredi.

"L'auteur de cet acte honteux a été arrêté", a déclaré à l'agence d'information de la justice iranienne Mizan le chef du pouvoir judiciaire de la province de Chahar Mahall-Bakhtiari (sud-ouest), Ahmad-Réza Bahrami. "La justice de la province punira l'auteur de cette effronterie dans les plus brefs délais conformément à la charia et à la loi", a-t-il ajouté.

Les médias iraniens avaient rapporté le 6 janvier que des "inconnus" avaient mis le feu à une statue du général, au lendemain de son installation dans la province. Sans divulguer l'identité de l'homme arrêté, M. Bahrami a précisé qu'il était "un agent contre-révolutionnaire", a rapporté l'agence de presse ultraconservatrice Fars.

Chef de la Force Qods --unité d'élite chargée des opérations extérieures des Gardiens de la Révolution, l'armée idéologique d'Iran--, Soleimani a été tué le 3 janvier 2020 dans une attaque de drone américaine contre son convoi près de l'aéroport de Bagdad. Depuis, les autorités iraniennes ont érigé plusieurs statues dans de nombreuses villes du pays en la mémoire de ce général, loué comme un symbole de l'unité national. Des commémorations ont été organisées la semaine passée en Iran et en Irak pour marquer le deuxième anniversaire de sa mort.


Un suspect a été arrêté en Iran pour avoir incendié une statue de Kassem Soleimani, érigée en l'honneur du puissant général iranien tué début 2020 dans un raid américain en Irak, a annoncé un responsable judiciaire dans la nuit de mardi à mercredi."L'auteur de cet acte honteux a été arrêté", a déclaré à l'agence d'information de la justice iranienne Mizan le chef du pouvoir...