Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Liban

Mikati a signé le décret fixant les législatives au 15 mai 2022

Mikati a signé le décret fixant les législatives au 15 mai 2022

Le Premier ministre libanais, Nagib Mikati, le 20 décembre 2021 au Grand sérail. Photo Dalati et Nohra

Le Premier ministre libanais, Nagib Mikati, a annoncé mardi avoir signé en matinée le décret paraphé la veille par le ministre de l'Intérieur et qui prévoit l'organisation des élections législatives en mai prochain et non plus au mois de mars.

"Ce matin même, j'ai signé le décret de convocation du collège électoral qu'a paraphé le ministre de l'Intérieur lundi", a annoncé le chef du gouvernement, lors d'une conférence de presse à 10h30 au Grand sérail. "Le décret est à présent entre les mains du président de la République et je pense qu'il le signera sûrement", a ajouté M. Mikati. 

Lundi, le ministre de l'Intérieur, Bassam Maoulaoui, a signé le décret de convocation du collège électoral pour les législatives, fixant la date du scrutin au 15 mai 2022, contrairement à des amendements de la loi électorale approuvés en octobre par le Parlement et qui prévoyaient le 27 mars comme date pour les élections. Cette date était toutefois contestée par le chef de l'Etat, Michel Aoun, et son camp.

La Chambre des députés avait approuvé la date du 27 mars 2022 pour l'organisation du scrutin, justifiant cet amendement par le jeûne du Ramadan qui tombe l'an prochain en avril, ce qui risquerait, selon eux, d'impacter la bonne marche de la campagne électorale. Le Parlement avait également adopté un amendement permettant aux Libanais de l’étranger de voter pour les 128 membres de l'Assemblée et non seulement pour les six dévolus à la diaspora. Ces deux amendements avaient été rejetés par le Courant patriotique libre (CPL, aouniste), seul bloc parlementaire à s'y opposer, arguant de l'illégalité du quorum retenu pour ce vote par le président de la Chambre, Nabih Berry. Le CPL avait présenté un recours en invalidation de ces amendements, mais le Conseil constitutionnel avait échoué à prendre une décision. Le décret de M. Maoulaoui doit encore être signé par le président Aoun.



Le Premier ministre libanais, Nagib Mikati, a annoncé mardi avoir signé en matinée le décret paraphé la veille par le ministre de l'Intérieur et qui prévoit l'organisation des élections législatives en mai prochain et non plus au mois de mars."Ce matin même, j'ai signé le décret de convocation du collège électoral qu'a paraphé le ministre de l'Intérieur lundi", a annoncé le chef...