Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Liban

Le Hamas tient à la sécurité du Liban, assure Mechaal lors d'une réunion avec Joumblatt


Le Hamas tient à la sécurité du Liban, assure Mechaal lors d'une réunion avec Joumblatt

Le chef du bureau politique du Hamas à l'étranger Khaled Mechaal s'entretenant avec le chef du Parti socialiste progressiste (PSP), Walid Joumblatt, à Beyrouth, le 19 décembre 2021. Photo fournie par notre correspondant Mountasser Abdallah

En visite au Liban depuis mercredi dernier, le chef du bureau politique du Hamas à l'étranger, Khaled Mechaal, a une nouvelle fois assuré, dimanche soir, lors d'une réunion avec le chef du Parti socialiste progressiste (PSP), Walid Joumblatt, qu'il tient à "la sécurité et la stabilité au Liban" en pleine crise depuis plus de deux ans.

"Nous tenons à la sécurité et la stabilité au Liban", a affirmé M. Mechaal, qui a appelé le gouvernement et les responsables libanais à "prendre davantage de mesures pour améliorer les conditions des réfugiés palestiniens au Liban, afin qu'ils puissent vivre dignement jusqu'à ce qu'ils soient rapatriés", selon des propos rapportés par notre correspondant Mountasser Abdallah. Le dirigeant du Hamas a, par ailleurs, remercié le leader druze pour son soutien à la cause palestinienne, et celui-ci a salué sa visite au Liban tout en affichant son soutien au peuple palestinien. 

Walid Joumblatt est le premier chef de parti libanais à s'entretenir avec M. Mechaal, qui avait été reçu, la semaine dernière, par le mufti de la République, Abdellatif Deriane, et, en visite privée, par le chef du gouvernement, Nagib Mikati. Sa visite au Liban s'inscrit dans le cadre du 34e anniversaire de la création du mouvement islamiste Hamas, qui contrôle la bande de Gaza. Le responsable était arrivé à Beyrouth trois jours après une fusillade meurtrière qui avait fait trois tués du Hamas dans le camp de Bourj el-Chemali, au Liban-Sud, lors des obsèques d’un autre de ses membres qui avait succombé vendredi dans une explosion dans ce même camp.

Le Liban accueille près de 200.000 Palestiniens, répartis pour la plupart dans les 12 camps. En vertu des accords du Caire de 1969, l'armée libanaise ne pénètre pas dans ces camps, où la sécurité est assurée par des factions palestiniennes rivales lourdement armées.


En visite au Liban depuis mercredi dernier, le chef du bureau politique du Hamas à l'étranger, Khaled Mechaal, a une nouvelle fois assuré, dimanche soir, lors d'une réunion avec le chef du Parti socialiste progressiste (PSP), Walid Joumblatt, qu'il tient à "la sécurité et la stabilité au Liban" en pleine crise depuis plus de deux ans."Nous tenons à la sécurité et la stabilité au...