Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - France

Au moins cinq morts dans le pire incendie depuis des décennies à La Réunion


Au moins cinq morts dans le pire incendie depuis des décennies à La Réunion

Un pompier déployé sur le lieu d'un incendie. Photo d'illustration Kenzo Tribouillard / AFP

Au moins cinq personnes ont été tuées dans la nuit de dimanche à lundi à Saint-Denis de La Réunion dans un incendie d'une ampleur inégalée depuis plusieurs décennies sur l'île française de l'océan Indien.

"A ce stade, l'identité de ces personnes n'est pas déterminée", ont précisé le préfet de La Réunion Jacques Billant et la procureure de Saint-Denis Véronique Denizot. Deux autres victimes sont en état d'urgence absolue et 19 autres personnes sont en urgence relative. "La phase de reconnaissance des bâtiments par les sapeurs-pompiers se poursuit dans des conditions difficiles", ajoutent-ils. Le bilan n'est donc pas définitif. Pour une raison indéterminée à ce stade, le feu a pris vers 01h15 (21h15 GMT dimanche) dans l'un des appartements de l'immeuble appartenant à la société immobilière du département de La Réunion (SIDR), un bailleur social.

"Les flammes se sont rapidement propagées à tout l'immeuble par les coursives en bois", a souligné le colonel Frédédic Léguiller, commandant le Service d'incendie et de secours. "J'ai été réveillé par des craquements, je n'ai pas compris tout de suite et puis j'ai vu les lueurs. J'ai crié pour réveiller ma famille", raconte Jeysone, un jeune homme d'une vingtaine d'année qui vivait au 4e étage.

Une centaine d'appartements détruits 
"Nous, on a pu sortir, mais je ne sais pas ce qui s'est passé pour des voisins. Tout est allé si vite, à peine deux minutes", ajoute-t-il sous le choc. "Treize personnes directement menacées par le feu ont été secourues par les pompiers", a indiqué le colonel Léguiller. "Nous investiguons maintenant appartement par appartement afin de lever le doute (sur la présence éventuelle de victimes, NDLR)", a ajouté le colonel Léguiller. C'est au cours de ces investigations que les autres personnes ont été retrouvées. Plus de 300 locataires ont été évacués et une centaine d'appartements ont été détruits.

Les vidéos publiées sur les réseaux sociaux par des internautes montrent des flammes impressionnantes. Le brasier était visible de plusieurs points de la ville. Venant de toutes les casernes de l'île, une centaine de pompiers sont intervenus. Leur tâche a été compliquée "par un vent fort qui attisait le feu" et par "l'heure critique, à 1 heure du matin les gens dorment", a commenté l'officier du Sdis. Prises en charge par les services communaux et la Croix Rouge, 190 personnes ont été accueillies dans un gymnase de la ville. "Une cellule psychologique va être activée et un numéro spécial dédié aux victimes et à leurs proches va être mis en place", a indiqué Ericka Bareigts, maire de Saint-Denis.


Au moins cinq personnes ont été tuées dans la nuit de dimanche à lundi à Saint-Denis de La Réunion dans un incendie d'une ampleur inégalée depuis plusieurs décennies sur l'île française de l'océan Indien.
"A ce stade, l'identité de ces personnes n'est pas déterminée", ont précisé le préfet de La Réunion Jacques Billant et la procureure de Saint-Denis Véronique Denizot. Deux...