Rechercher
Rechercher

Économie - Banque du Liban

Circulaire n° 151 : le taux va passer à 8.000LL/lollar

Un plafond de retrait de 3.000 dollars par mois est également instauré par la banque centrale.

Circulaire n° 151 : le taux va passer à 8.000LL/lollar

Le siège de la Banque du Liban à Beyrouth. Photo d'archives João Sousa

La Banque du Liban (BDL) a modifié jeudi les modalités de retrait de « dollars bancaires », encore appelés « dollars libanais » ou « lollars » (à savoir ceux déposés sur des comptes soumis à des restrictions bancaires depuis le début de la crise au second semestre 2019).

Transmises par son service de presse, la nouvelle circulaire (intermédiaire n° 601) permet désormais de les retirer à un taux de 8.000 livres pour un dollar, au lieu de 3.900 livres jusqu'à présent, avec un plafond de 3.000 dollars par mois. Entrant en vigueur dès sa publication, la nouvelle circulaire remplace donc et annule la circulaire intermédiaire n° 596 du 29 septembre qui prévoyait de prolonger jusqu’au 31 janvier 2022 le mécanisme initialement mis en place par la désormais emblématique circulaire principale n° 151 du 21 avril 2020. La n° 601 sera elle valable jusqu’au 30 juin 2022.

Le fait que cette nouvelle circulaire fixe expressément un plafond maximum de retrait peut surprendre dans la mesure où la BDL laissait jusqu’ici la liberté aux banques de le fixer, tout comme le fait que la BDL ait concédé à augmenter le taux de retrait, alors qu’elle n’avait pas donné suite à une demande de la commission des Finances et du Budget dans ce sens. La commission avait plus précisément demandé à la BDL en septembre d’étudier la question pour voir si ce relèvement était faisable, au regard de son impact potentiel sur l’augmentation de la masse monétaire, l’inflation et le taux dollar/livre sur le marché des changes. Ce dernier atteignait près de 25.000 livres pour un dollar jeudi en milieu de journée alors que la parité officielle de 1507,5 livres est toujours en vigueur pour un nombre très restreint d’opérations. Le taux affiché par la plateforme Sayrafa de la BDL, mis à jour chaque soir, est actuellement de 19.800 livres pour un dollar.

Pour rappel, les « dollars libanais » coexistent avec les « dollars » frais, qui correspondent à ceux déposés en espèces ou transférés depuis l’étranger sur des comptes spécifiques après le début de la mise en place des restrictions. La disponibilité des dollars frais est en principe garantie par la circulaire n° 150 du 9 avril 2020.

La décision de la BDL survient alors qu’une délégation du Fonds monétaire international, que le Liban a commencé à démarcher en 2020 pour obtenir une assistance financière, est en visite à Beyrouth cette semaine. Elle est composée de l'actuel chef de mission pour le Liban, Martin Cerisola, son successeur qui doit prendre ses fonctions dès 2022, Ernesto Ramirez-Rigo, et enfin le vice-directeur du département Moyen-Orient et Asie centrale de l’organisation, Athanasios Thanos Arvanitis.

La Banque du Liban (BDL) a modifié jeudi les modalités de retrait de « dollars bancaires », encore appelés « dollars libanais » ou « lollars » (à savoir ceux déposés sur des comptes soumis à des restrictions bancaires depuis le début de la crise au second semestre 2019).Transmises par son service de presse, la nouvelle circulaire (intermédiaire n° 601) permet désormais de les...

commentaires (5)

too little, too late..Il faut que ce taux soit révisé de façon régulière afin d’être ajusté au taux réel. Le vol des déposants a assez duré. Ceux qui s’opposent à ce relèvement proposent quoi de réaliste ?? que les Libanais continuent de mendier leur argent à 15% de sa valeur. Oui a une limite mensuelle mais au moins donnez cet argent à sa vraie valeur ou proche si vous n’avez pas des Dollars.

Liban Libre

22 h 05, le 09 décembre 2021

Tous les commentaires

Commentaires (5)

  • too little, too late..Il faut que ce taux soit révisé de façon régulière afin d’être ajusté au taux réel. Le vol des déposants a assez duré. Ceux qui s’opposent à ce relèvement proposent quoi de réaliste ?? que les Libanais continuent de mendier leur argent à 15% de sa valeur. Oui a une limite mensuelle mais au moins donnez cet argent à sa vraie valeur ou proche si vous n’avez pas des Dollars.

    Liban Libre

    22 h 05, le 09 décembre 2021

  • ET LE VOL DES DEPOTS SANS MAIN ARMEE MAIS DE FAIT CONTINUE.

    MON CLAIR MOT A GEAGEA CENSURE

    20 h 20, le 09 décembre 2021

  • La campagne électorale a—t-elle déjà commencé pour amadouer les déposants ? . Et si après mars le dollar atteindra les 50. 000 L.L combien sera le lollar ??

    Antoine Sabbagha

    19 h 37, le 09 décembre 2021

  • 3900 contre 8000 et donc 30000 pour Noël et 40000 ou pire à Pâques! Merci les politiciens qui ne gouvernent pas.

    TrucMuche

    19 h 08, le 09 décembre 2021

  • Tout se fait à deux vitesses au Liban, deux univers en parallèle qui coexistent et qui engendrent incompréhension et magouille. Enfin ce qui me rassure est de savoir que tous les hommes politiques ont les mêmes contraintes que le peuple

    Georges Olivier

    15 h 29, le 09 décembre 2021

Retour en haut