Rechercher
Rechercher

Lifestyle - Échappée belle

Le Marché aux puces prend les couleurs de Noël

Le Marché aux puces prend les couleurs de Noël

La 8e édition du Marché aux puces, un rendez-vous à ne pas manquer. Photo DR

Parce que Noël, c’est du vert, un peu d’espoir et du rouge, celui d’un cœur qui bat encore, des couleurs qui nous rappellent également notre drapeau national, parce que c’est la fête, pour les grands aussi, l’infatigable Danièle Kiridjian a décidé d’installer son huitième Marché aux puces du 8 au 12 décembre au Forum de Beyrouth. « C’est un lieu emblématique et symbolique de la joie de vivre des citadins, que nous avons trouvé nécessaire de ranimer », précise la voyageuse chineuse. Après Beit Méry, Mar Mikhaël et Batroun l’été dernier, « ce rendez-vous entre amis » et passionnés de vintage réunira plus de 40 chineurs et brocanteurs venus des quatre coins du Liban, qui « déballeront leurs trésors afin que vous puissiez leur donner une nouvelle vie ». Les visiteurs pourront ainsi trouver des meubles, de la vaisselle, de l’orfèvrerie, des objets décoratifs, des tapis, ainsi que des vêtements, des bijoux, des vinyles et des livres. « Chaque édition est un nouveau challenge dans un pays comme le nôtre, entre la dévaluation de la livre, le manque d’électricité, le manque d’essence ou le Covid-19. Mais la chance nous sourit à chaque fois, et à chaque édition on se dit que c’est la plus réussie ! » dit-elle.


La 8e édition du Marché aux puces, un rendez-vous à ne pas manquer. Photo DR

Le Marché aux puces, qui a accueilli plus de 100 000 visiteurs pour ses sept dernières éditions, continue d’attirer les foules, animées par la belle énergie de Danièle Kiridjian et cette passion partagée pour les « objets qui ont une âme ». Cette initiative, qui a débuté en août 2017, a été rêvée, imaginée et conçue par la créatrice de mode férue de voyages, de brocante et de vintage.

« C’est dans les grands marchés du monde entier que je puise mon inspiration afin de pouvoir créer mes collections, confie-t-elle. Comme il n’en existe pas au Liban avec une certaine qualité, j’ai décidé de partager mes voyages de brocante avec un public qui a évidemment la même soif que moi ! Et qui aime flâner, chiner, prendre son temps pour trouver son bonheur… La sélection est faite au préalable, pour ne retenir que les objets de qualité. » À son actif de baroudeuse, « plus de 80 villes et 130 marchés aux puces éparpillés dans 3 continents, du Caire jusqu’à Tokyo en passant par Milan, Lyon, Athènes ou encore Marrakech ». « Ces marchés sont les lieux idéaux pour saisir l’histoire d’une ville, sa culture, sa sensibilité, ses habitudes et son passé », précise-t-elle. L’ambiance y est très conviviale et les vendeurs d’un jour, tous ou presque exerçant un autre métier, viennent se retrouver et partager leur amour du vintage, les belles histoires qui accompagnent la découverte de chaque objet trouvé, les souvenirs qui s’y rattachent. Parmi les beaux souvenirs : des rencontres, des échanges et la présence en juin dernier de deux amis du Liban qui n’en étaient pas à leur première visite, le duo de la célèbre émission de France 2 Affaire conclue Caroline Margeridon et Stéphane Vanhandenhoven qui sont venus spécialement donner un coup de pouce à la jeune créatrice.


La 8e édition du Marché aux puces, un rendez-vous à ne pas manquer. Photo DR

Cette année, outre les stands chargé de pièces surprenantes, quelques nouveautés animeront le Marché aux puces qui se tient à partir de mercredi : un « Comptoir des artistes  » pour « encourager et donner de l’espoir à ces jeunes entrepreneurs qui ont décidé de poursuivre leurs rêves et de présenter leurs collections au grand public » ; le « Coin gourmand-gourmet », « un espace convivial où tous les amoureux du vintage se retrouvent autour d’un en-cas pour refaire le monde » ; un grand espace culturel dédié aux enfants et aux adolescents qui auront la possibilité de participer à diverses activés, un jongleur sera également présent pour les initier à la magie du cirque et autres astuces ; des ateliers créatifs (peinture, coloriage et arts décoratifs) ; un planétarium gonflable qui sera monté pour faire découvrir aux petits et grands curieux l’espace, les planètes et l’immensité des galaxies. Ce « voyage » sera accompagné par des animateurs habillés en astronautes qui seront à l’écoute du public afin de répondre à leurs nombreuses questions !

« Toute la décoration a été créée à partir d’objets recyclés et récupérés que le public pourra emporter le dernier jour en guise de souvenir. Malgré tout, main dans la main, les couleurs de la fête seront plus que jamais présentes ! » conclut Danièle Kiridjian avec un grand sourire.

Le Marché aux puces aura lieu du mercredi 8 décembre au dimanche 12 décembre. Les 8, 9 et 10 décembre de 16h à 22h. Les 11 et 12 décembre de 10h jusqu’à 22h.


Parce que Noël, c’est du vert, un peu d’espoir et du rouge, celui d’un cœur qui bat encore, des couleurs qui nous rappellent également notre drapeau national, parce que c’est la fête, pour les grands aussi, l’infatigable Danièle Kiridjian a décidé d’installer son huitième Marché aux puces du 8 au 12 décembre au Forum de Beyrouth. « C’est un lieu emblématique et...

commentaires (1)

Un nouveau cluster

Choqué par Censure OLJ

08 h 54, le 06 décembre 2021

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • Un nouveau cluster

    Choqué par Censure OLJ

    08 h 54, le 06 décembre 2021

Retour en haut