Rechercher
Rechercher

Économie - Aides

L’augmentation des indemnités de transport du public tributaire du Premier ministre

Le ministre des Finances, Youssef Khalil, a transmis au secrétariat général du Conseil des ministres le projet de décret concernant la hausse temporaire à 64 000 livres libanaises de l’indemnité de transport journalière pour les employés du secteur public, selon un communiqué de son ministère. Avant d’entrer en vigueur, celui-ci doit encore être approuvé par le Premier ministre Nagib Mikati.

Cette revalorisation est prévue dans le cadre de plusieurs mesures annoncées pour aider les fonctionnaires du secteur public et pallier l’effondrement socio-économique du pays. Ces décisions sont « à caractère exceptionnel en attendant l’examen du budget 2022 » qui sera achevé dans les plus brefs délais et qui sera « à l’ordre du jour de la première réunion du Conseil des ministres », avait indiqué Nagib Mikati lors d’une conférence de presse le 18 novembre.

En parallèle, le ministre du Travail, Moustapha Bayram, avait signé la semaine passée le projet de décret visant à augmenter à 64 000 livres les indemnités de transport quotidiennes dans le secteur privé, avant de l’envoyer au Conseil d’État pour qu’il rende son avis. Ce décret devra encore être approuvé par le ministre des Finances et le Premier ministre.

Les indemnités de transport des employés des secteurs public et privé s’élèvent aujourd’hui à 24 000 livres par jour, après avoir été récemment revues à la hausse par rapport à leur ancien niveau de 8 000 livres, compte tenu de la crise qui sévit au Liban depuis deux ans.


Le ministre des Finances, Youssef Khalil, a transmis au secrétariat général du Conseil des ministres le projet de décret concernant la hausse temporaire à 64 000 livres libanaises de l’indemnité de transport journalière pour les employés du secteur public, selon un communiqué de son ministère. Avant d’entrer en vigueur, celui-ci doit encore être approuvé par le Premier...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut