Rechercher
Rechercher

Culture - Cinéma

Les Lucioles d’or du BAFF à Zeina Daccache

Les Lucioles d’or du BAFF à Zeina Daccache

Les Lucioles d’or ont été remises à Zeina Daccache par Alice Mogabgab, Maria Chakhtoura et Souraya Karam, organisatrices du Beirut Art Film Festival. Photo DR

C’est avec la projection du film The Blue Inmates de Zeina Daccache (2021, 75’), suivie de la remise des Lucioles d’or à la réalisatrice libanaise, que le Beirut Art Film Festival a clôturé sa VIIe édition en présentiel, au théâtre Monnot, dimanche 28 novembre.

En présence des partenaires culturels du festival, le public est venu nombreux applaudir la réalisatrice-productrice libanaise et son film projeté pour la première fois en salle à Beyrouth. À la suite de la projection, la remise des Lucioles d’or, prix annuel nouvellement fondé par le BAFF, a gratifié l’œuvre d’une femme engagée dans la société civile libanaise.

The Blue Inmates, troisième film tourné dans la prison de Roumié, met en lumière les détenus du bâtiment bleu,souffrant de maladies mentales et qui, du fait d’une aberration judiciaire, sont incarcérés à perpétuité. C’est l’ensemble de la population carcérale qui se mobilise autour de Zeina Daccache pour éclairer son drame et tenter d’améliorer son quotidien.

Nicoletta Bombardiere, ambassadrice d’Italie, Marion Weichelt, ambassadrice de Suisse, José Maria Ferré, ambassadeur d’Espagne, Heikki Vandermander, chef de mission adjoint à l’ambassade de Belgique, représentant l’ambassadeur Hubert Cooreman, Krisi Hayden, chargée d’affaires à l’ambassade des États-Unis, représentant l’ambassadrice Dorothy Shea, André Wardé, directeur de l’AFEL, ont salué celle « qui a donné aux plus faibles, aux plus isolés et aux plus démunis la parole qu’on leur a ôtée », comme l’a affirmé Paul Matar, directeur du théâtre Monnot.


La gravure-trophée créée pour le festival BAFF par Alia Mouzannar. Photo DR

Miral Morsy, directrice de la compagnie Egyptair et partenaire de la cérémonie, a offert à la réalisatrice un billet d’avion Beyrouth-Le Caire-Beyrouth.

Ces premières Lucioles d’or ont été remis à Zeina Daccache par Alice Mogabgab, Maria Chakhtoura et Souraya Karam, organisatrices du Beirut Art Film Festival. « En ces temps sombres que nous vivons, votre engagement dans la société civile brille et apporte une lueur d’espoir ; il est une inspiration pour tous ceux qui souhaitent continuer à croire en un meilleur avenir. Au moment où les Libanais perdent espoir et prennent le large, nous avons décidé de rester et de continuer. Dans cette gravure-trophée créée pour le festival par Alia Mouzannar, cette continuité est représentée par un arbre robuste et profondément enraciné dans la terre. Et tout autour de cet arbre, tournoient les lucioles que vous incarnez à merveille. Ce soir, c’est votre combat qui est l’étoile, il est la luciole qui éclaire le noir de notre quotidien », a affirmé Alice Mogabgab.

Cette VIIe édition du BAFF se poursuit, en ligne, jusqu’au 30 novembre 2022.

www.beirutartfilmfestival.org

[email protected]


C’est avec la projection du film The Blue Inmates de Zeina Daccache (2021, 75’), suivie de la remise des Lucioles d’or à la réalisatrice libanaise, que le Beirut Art Film Festival a clôturé sa VIIe édition en présentiel, au théâtre Monnot, dimanche 28 novembre. En présence des partenaires culturels du festival, le public est venu nombreux applaudir la réalisatrice-productrice...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut