Rechercher
Rechercher

Nos Lecteurs ont la Parole

Conseils pour une longue vie

Comment se sentir mieux et vivre plus longtemps ? Des milliers de personnes de diverses professions se posent cette question : comment vivre bien pour un long pèlerinage sur terre. Qu’ils soient rois, plombiers, présidents, artistes célèbres, cultivateurs ou cadres du commerce et de l’industrie, ils veulent avant tout savoir comment s’y prendre « pour se sentir mieux et vivre plus longtemps ».

Les observations des professionnels de santé et en premier les médecins mènent à dire que certaines personnes qui viennent les consulter auraient pu éviter la maladie et ses conséquences : accidents mis à part, la longévité dépend de l’individu.

Au début du siècle dernier, les décès étaient dus en majeure partie à des maladies infectieuses : pneumonie et grippe, tuberculose, diarrhée et entérite, diphtérie. Les progrès de la médecine et de l’hygiène les ont fait reculer.

De nos jours, pour éviter certaines maladies liées à l’âge et à la vieillesse (artériosclérose, infarctus du myocarde, cancer de la prostate...), il faudrait s’astreindre à un examen général périodique. C’est là le premier des investissements en matière de santé : une radiographie des poumons par exemple peut révéler une lésion à son début, un examen de la prostate une tumeur, un cardiogramme un début d’artériosclérose, etc. Donc il faudrait être moins fataliste et prendre davantage soin de soi-même. Surtout dans la période qui va de quarante à cinquante ans.Aussi faut-il ne pas négliger pas les premiers symptômes. Comme en témoigne ce cancérologue qui constate amèrement qu’une jeune femme d’une trentaine d’années a reconnu avoir attendu que la grosseur qu’elle avait au sein atteigne la dimension d’une balle de ping-pong pour s’en inquiéter. Autre témoignage de médecin : « Les gens ont une aptitude à ne pas tenir compte des symptômes qu’ils peuvent observer. Nous en avons tous vu qui ont enduré à cause de terribles douleurs dans la poitrine sans jamais en parler à quiconque. Ils avaient peur que cela vienne du cœur et espéraient que cela passerait. » Et pourtant, voir un médecin à temps peut transformer une existence, soit en supprimant la crainte d’une maladie imaginaire, soit en permettant de soigner une maladie réelle.Un autre principe, ne pas gagner du poids : « La plupart des personnes qui viennent visiter les cliniques externes commettent une erreur qui peut s’avérer grave. Avec l’âge, la graisse les envahit aux dépens des muscles », explique ce même médecin. C’est également l’opinion d’un cardiologue qui raconte : « J’ai examiné récemment un mécanicien de trente ans, bien musclé, mais ayant une bonne couche de graisse sur l’estomac, et je lui ai dit qu’il avait deux choses à faire : d’abord revenir à un poids normal et ensuite continuer à perdre quelques centaines de grammes par an. À soixante ans, il aura perdu sept à huit kilos, et la proportion muscles-graisse sera restée chez lui la même que chez un homme jeune. » Autre danger, c’est le tabagisme et, généralement, les médecins l’ont en horreur. Par exemple, ce cardiologue dit que malheureusement c’est presque toujours après une crise cardiaque que les gens sont disposés à arrêter de fumer. Un autre cardiologue raconte qu’il dit toujours à ses amis chirurgiens quand il s’agit de soigner les artères, qu’on peut arriver au même résultat en convainquant le malade de renoncer au tabac qu’en l’opérant.Et puis concernant l’alcool, un médecin généraliste affirme que la plupart des gens ne se rendent pas compte compte à quel point l’alcool peut être fatal ni combien il est riche en calories. Deux apéritifs avant le déjeuner, précise-t-il, un digestif après le dîner, et voilà 600 calories pour la journée. Il faut savoir que le foie peut être endommagé à la longue sans qu’aucun symptôme soit perceptible.Le meilleur moyen de se débarrasser des soucis quotidiens qui mènent à de mauvaises habitudes, ce serait de limiter les excès et de se donner des temps de repos. Le plus pauvre des êtres humains peut trouver un dérivatif à ses problèmes personnels et familiaux…


Les textes publiés dans le cadre de la rubrique « courrier » n’engagent que leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement le point de vue de L’Orient-Le Jour. Merci de limiter vos textes à un millier de mots ou environ 6 000 caractères, espace compris.


Comment se sentir mieux et vivre plus longtemps ? Des milliers de personnes de diverses professions se posent cette question : comment vivre bien pour un long pèlerinage sur terre. Qu’ils soient rois, plombiers, présidents, artistes célèbres, cultivateurs ou cadres du commerce et de l’industrie, ils veulent avant tout savoir comment s’y prendre « pour se sentir mieux et...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut