Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Yémen

Sanctions de l'ONU imposées à trois commandants houthis

Sanctions de l'ONU imposées à trois commandants houthis

Un drapeau de l'ONU. Photo d'archives AFP

Le Comité de sanctions de l'ONU chargé du Yémen a ajouté mardi à sa liste de personnes soumises à des mesures coercitives trois commandants des rebelles houthis, a annoncé mercredi la mission diplomatique britannique auprès des Nations unies.

Le Royaume-Uni a proposé ces sanctions à la suite d'attaques transfrontalières persistantes des houthis en Arabie saoudite qui ont tué et blessé des civils, et de l'offensive en cours des houthis sur Ma'rib, riche en pétrole et qui est le dernier bastion loyaliste dans le nord du pays ravagé par la guerre depuis 2014. Dans le cadre de cette offensive, les houthis cherchent à couper l'accès à l'aide humanitaire et ils procèdent à une utilisation généralisée d'enfants soldats, a précisé la mission britannique dans un communiqué.

Les trois nouveaux noms ajoutés à la liste des personnes sanctionnées par l'ONU sont Muhammad Abd Al-Karim al-Ghamari, qui dirige l'offensive sur Ma'rib, Yusuf Al-Madani, une figure dirigeante des forces des houthis, et Saleh Mesfer Saleh Al Shaer qui contribue à l'acquisition d'armes en violation du droit humanitaire international, a-t-elle ajouté. Ces trois commandants sont désormais visés par des gels d'avoirs et des interdictions de voyager, des mesures qui sont décidées unanimement par le Comité de sanctions dans lequel sont représentés les 15 membres du Conseil de sécurité de l'ONU.


Le Comité de sanctions de l'ONU chargé du Yémen a ajouté mardi à sa liste de personnes soumises à des mesures coercitives trois commandants des rebelles houthis, a annoncé mercredi la mission diplomatique britannique auprès des Nations unies.
Le Royaume-Uni a proposé ces sanctions à la suite d'attaques transfrontalières persistantes des houthis en Arabie saoudite qui ont tué et...