Rechercher
Rechercher

Auto - Nouveautés

La CR3 remplacera bientôt la C5 Aircross

La CR3 remplacera bientôt la C5 Aircross

La Citroën C5 Aircross sera bientôt remplacée par un nouveau véhicule électrique, la CR3 (pour Cross 3), qui pourrait avoir 700 km d’autonomie selon le constructeur. Photo DR

La direction du site de construction automobile Stellantis de La Janais, près de Rennes (France), a annoncé la semaine dernière la production d’un nouveau véhicule avec à la clef un investissement total de 152 millions d’euros.

Le groupe Stellantis, qui rassemble les marques Peugeot, Citroën, DS, Fiat ou encore Chrysler, « a décidé d’attribuer un nouveau véhicule pour le site de Rennes qui succédera à la (Citroën) C5 Aircross et sera connu sous le nom de CR3, pour Cross 3 », a déclaré Étienne Martin-Commandeur, directeur du site, lors d’une conférence de presse. Ce futur véhicule sera produit sur une nouvelle plateforme multiénergies qui « pourra produire des véhicules électriques, thermiques et hybrides », a souligné M. Martin-Commandeur. Le directeur de l’usine n’a pas dévoilé les contours de ce nouveau véhicule, indiquant seulement qu’il pourrait avoir 700 km d’autonomie. D’autres investissements ont été annoncés, notamment pour permettre d’inscrire l’usine « dans la stratégie de neutralité carbone de Stellantis à l’horizon 2030 », avec notamment la construction d’ateliers d’assemblage de batteries et de ferrage.

Par ailleurs, Metz pour les moteurs électriques, Sept-Fons pour les freins : Stellantis a précisé ses plans pour adapter ses usines françaises au virage électrique de l’automobile. Stellantis « anticipe les effets de la transition énergétique en affectant de nouvelles activités aux sites qui étaient jusqu’à présent les plus dépendants du moteur thermique », a précisé le groupe italo-franco-américain. En outre, le site de Charleville réalisera les carters protégeant les moteurs de Metz, alors que Hordain assemblera des véhicules utilitaires Fiat à côté des Peugeot, Citroën, Opel et Toyota qu’il produit déjà. Stellantis lancera la fabrication de sa plateforme (châssis) Medium à Sochaux, dans un nouvel atelier de montage, pour équiper le remplaçant d’un des best-sellers de Peugeot, le SUV 3008.


Le logo du groupe Stellantis, issu de la fusion entre le français PSA et l’italo-américain FCA, photographié au siège social de la compagnie à Auburn Hills, dans le Michigan, aux États-Unis. Rebecca Cook/Reuters

DS maintenue en Chine

Parallèlement, Stellantis a décidé de maintenir sa marque haut de gamme DS en Chine, où il doit lever le voile d’ici au début de l’année prochaine sur un nouveau plan pour tenter de redresser ses ventes, a dit à des journalistes la directrice générale de la marque haut de gamme de l’ex-groupe PSA. « Rien ne change pour DS à ce stade, a déclaré Béatrice Foucher. L’idée est de continuer en Chine. »

Carlos Tavares doit présenter entre fin 2021 et début 2022 sa méthode pour se relancer sur le premier marché automobile mondial. Ce plan, sur lequel le groupe travaille toujours, passera notamment par des voitures Opel 100 % électriques et utilisera l’une des deux usines de la coentreprise avec GAC, spécialisée dans la production de la marque Jeep.

La question du maintien de DS, dont les ventes chinoises sont au plus bas, s’est posée à nouveau après la vente des parts de Stellantis dans le site de production local de la jeune marque. Après la création de Stellantis à partir de la fusion entre PSA et FCA, Carlos Tavares a promis de maintenir les désormais 14 marques du nouveau groupe, mais à condition de concentrer chacune sur ses marchés et segments les plus forts. DS, qui partage maintenant l’étiquette premium de Stellantis avec Alfa Romeo et Lancia, inaugurera en 2024 pour le constructeur la plateforme électrique STLA Medium avec une toute nouvelle voiture.

Sources : agences


La direction du site de construction automobile Stellantis de La Janais, près de Rennes (France), a annoncé la semaine dernière la production d’un nouveau véhicule avec à la clef un investissement total de 152 millions d’euros.Le groupe Stellantis, qui rassemble les marques Peugeot, Citroën, DS, Fiat ou encore Chrysler, « a décidé d’attribuer un nouveau véhicule pour le site...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut