Rechercher
Rechercher

Économie - PAUVRETÉ

La loi sur la carte d’approvisionnement va être amendée

Le ministre libanais des Affaires sociales, Hector Hajjar, a annoncé hier, à l’issue d’une réunion au Grand Sérail de la commission ministérielle chargée de trouver des solutions aux répercussions de la crise financière sur le secteur public, que des amendements à apporter au texte de loi sur la carte d’approvisionnement avaient été envoyés au Parlement, qui devrait se réunir pour les approuver le 28 octobre.La loi encadrant ce projet de carte à destination des familles défavorisées avait été initialement adoptée par la Chambre fin juin. Des ministres du gouvernement sortant de Hassane Diab avaient alors planché sur le texte pour en combler les manquements et faire en sorte que le projet puisse être lancé en octobre. Toutefois, le nouveau cabinet a souhaité réviser plusieurs dispositions de la carte, notamment au niveau des critères établis pour en bénéficier ou de son financement. Celle-ci reste donc toujours en suspens alors que la quasi-totalité des mécanismes de subventions sur les importations ont été suspendus, provoquant d’importantes hausses des prix en livres de produits essentiels.Par ailleurs, lors de la réunion présidée par le Premier ministre Nagib Mikati, le ministre des Transports, Ali Hamié, a présenté une étude financière concernant le secteur des transports publics et l’a remise à son collègue des Finances, Youssef Khalil. La nécessité de développer le secteur des transports publics, jusque-là assez inexistant, est de plus en plus pressante au Liban, où les citoyens pâtissent des augmentations régulières du prix de l’essence. Le ministre des Finances a, de son côté, présenté lors de la réunion les détails de l’étude qu’il a préparée pour répondre aux besoins des employés dans l’administration, évoquant notamment une hausse des frais de transport quotidiens et le versement d’une avance mensuelle aux fonctionnaires. M. Khalil a insisté sur le fait que ces mesures ne doivent pas être « précipitées ni populistes », annonçant que les différentes modalités selon lesquelles elles seront versées seront présentées « lors de la prochaine réunion du Conseil des ministres ».


Le ministre libanais des Affaires sociales, Hector Hajjar, a annoncé hier, à l’issue d’une réunion au Grand Sérail de la commission ministérielle chargée de trouver des solutions aux répercussions de la crise financière sur le secteur public, que des amendements à apporter au texte de loi sur la carte d’approvisionnement avaient été envoyés au Parlement, qui devrait se réunir...

commentaires (1)

Combien faut-il encore attendre pour que cette carte d'approvisionnement soit distribuée ,alors que "la quasi-totalité des mécanismes de subventions ont été suspendues? M.Z

ZEDANE Mounir

14 h 27, le 23 octobre 2021

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • Combien faut-il encore attendre pour que cette carte d'approvisionnement soit distribuée ,alors que "la quasi-totalité des mécanismes de subventions ont été suspendues? M.Z

    ZEDANE Mounir

    14 h 27, le 23 octobre 2021

Retour en haut