Rechercher
Rechercher

Nos Lecteurs ont la Parole

Monsieur le Juge !

Vous êtes peut-être naïf, mais vous savez bien, chez les gens normaux, quand on n’a rien à se reprocher, on n’a pas peur de la justice ni d’un juge, peu importent ses intentions réelles ou supposées. Or, nous les Libanais, nous sommes anormaux depuis belle lurette.

Vous êtes peut-être naïf, mais vous savez bien que notre nation n’est pas une société civilisée où nul n’est censé ignorer la loi ou imposer son point de vue par la force. D’ailleurs, nous ne sommes même pas une nation, mais une république bananière composée de zones de non-droit.

Vous êtes peut-être naïf, mais vous savez bien que chez nous, la justice a toujours fonctionné seulement pour juger le petit peuple, les autres étaient et resteront intouchables comme tous les politiciens libanais incriminés et appartenant à la mafia politico-bancaire qui a détruit le Liban, volé ses richesses, pris en otage son peuple et affamé ses enfants.

Vous êtes peut-être naïf, mais vous savez très bien qu’avec votre démarche, vous risquez votre vie et celle de beaucoup d’innocents. La cinquième colonne et les chambres noires de l’oligarchie au pouvoir n’ont plus d’autre choix que d’allumer la mèche de la discorde confessionnelle pour empêcher les enquêtes judiciaires, garder la mainmise sur le pays et gagner d’avance les prochaines élections législatives et présidentielle.

Vous êtes peut-être naïf, mais vous savez très bien que les Libanais restent divisés plus que jamais et n’arrivent pas à comprendre que le sang des innocents ne nous sanctifie pas, ne nous rend pas de toute bonne œuvre, ne nous donne pas victoire, ne nous honore pas et ne nous conduit que vers la division, la haine et la disparition de notre pays.

Vous êtes peut-être naïf, mon Juge, moi aussi. Je veux continuer à croire à la justice et à l’inévitable triomphe de l’amour sur la haine. Nos politiciens véreux, je vous hais pour les siècles des siècles.

Les textes publiés dans le cadre de la rubrique « courrier » n’engagent que leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement le point de vue de L’Orient-Le Jour. Merci de limiter vos textes à un millier de mots ou environ 6 000 caractères, espace compris.


Vous êtes peut-être naïf, mais vous savez bien, chez les gens normaux, quand on n’a rien à se reprocher, on n’a pas peur de la justice ni d’un juge, peu importent ses intentions réelles ou supposées. Or, nous les Libanais, nous sommes anormaux depuis belle lurette. Vous êtes peut-être naïf, mais vous savez bien que notre nation n’est pas une société civilisée où nul n’est...

commentaires (1)

Très joli pamphlet ! sorti spontanément du cœur. Que la majorité des Libanais partagent. Bravooooo et merci à Monsieur Sami Ghaddar

Le Point du Jour.

20 h 18, le 22 octobre 2021

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • Très joli pamphlet ! sorti spontanément du cœur. Que la majorité des Libanais partagent. Bravooooo et merci à Monsieur Sami Ghaddar

    Le Point du Jour.

    20 h 18, le 22 octobre 2021

Retour en haut