Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Liban

Raï et Bassil discutent de l'enquête sur le 4 août et des derniers développements à Beyrouth

Raï et Bassil discutent de l'enquête sur le 4 août et des derniers développements à Beyrouth

Le patriarche maronite Mgr Béchara Raï a reçu jeudi à Bkerké le chef du Courant patriotique libre (CPL, aouniste), Gebran Bassil. Photo d'archives ANI

Le patriarche maronite Mgr Béchara Raï a reçu jeudi à Bkerké le chef du Courant patriotique libre (CPL, aouniste), Gebran Bassil, avec qui il s'est notamment entretenu de la situation sécuritaire à Beyrouth, où des affrontements se poursuivent dans le quartier de Tayyouné à la suite d'une manifestation de partisans du Hezbollah et du mouvement Amal contre le juge d'instruction chargé de l'affaire de la double explosion au port de Beyrouth, et de l'enquête sur cette affaire. Les tirs dans le sud de Beyrouth ont fait plusieurs victimes et plusieurs dizaines de blessés.

A l'issue de la  réunion, M. Bassil a déclaré que "la liberté d'expression est un droit sacré, mais personne n'a le droit d'imposer son opinion aux autres", concernant la manifestation organisée dans la matinée par le tandem chiite. 

Lors de leur entretien, les deux hommes ont notamment insisté sur la nécessité que l'instruction dans l'affaire du 4 août "reste loin de toute ingérence politique et confessionnelle", alors que le mouvement Amal et le Hezbollah accusent le juge Tarek Bitar d'avoir des "motivations politiques". M. Bassil et Mgr Raï ont également discuté du scrutin législatif du printemps prochain et du vote des Libanais vivant à l'étranger. 

Les Libanais de la diaspora sont appelés à voter pour élire six députés lors des prochaines législatives, conformément à la loi électorale actuellement en vigueur. Si certains groupes de la société civile militent en faveur d'un droit de vote pour les 128 membres de l'hémicycle, le CPL insiste sur le respect des dispositions de la loi actuelle. 


Le patriarche maronite Mgr Béchara Raï a reçu jeudi à Bkerké le chef du Courant patriotique libre (CPL, aouniste), Gebran Bassil, avec qui il s'est notamment entretenu de la situation sécuritaire à Beyrouth, où des affrontements se poursuivent dans le quartier de Tayyouné à la suite d'une manifestation de partisans du Hezbollah et du mouvement Amal contre le juge d'instruction chargé...