Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Liban

Entretien de Aoun avec le ministre de l’Éducation sur la rentrée scolaire dans le public

Entretien de Aoun avec le ministre de l’Éducation sur la rentrée scolaire dans le public

Le président libanais, Michel Aoun, s'entretenant avec le ministre de l4education, Abbas halabi, à Baabda, le 12 octobre 2021. Photo Dalati et Nohra

Le président libanais, Michel Aoun, s'est entretenu mardi avec le ministre de l’Éducation, Abbas Halabi,  au lendemain de la rentrée scolaire dans les écoles publiques, à l'issue d'une longue grève des enseignants de ce secteur. A l'issue de l'entretien, le ministre a indiqué que la discussion a porté sur la rentrée scolaire et les mesures prises par le ministère pour répondre aux revendications des professeurs, qui réclamaient une amélioration de leurs conditions de vie et de travail. 

Le ministre Halabi avait notamment promis aux enseignants une aide mensuelle à chacun d'entre eux, la prise en charge des dépenses opérationnelles des établissements, la distribution gratuite des manuels scolaires à tous les élèves, ainsi que des fournitures jusqu’à la classe de sixième, une possible réévaluation salariale et des indemnités de transport.

Dans ce cadre, M. Halabi a assuré s'être entendu avec le chef de l’État pour accélérer la mise en œuvre de certaines de ces mesures, afin d'assurer les équipements nécessaires aux écoles publiques, d'une part, et de répondre aux demandes des enseignants, dans la mesure du possible, d'autre part, notamment pour ce qui est des allocations sociales et des frais de transport. "Nous avons également discuté de l'adoption d'un projet de loi prévoyant 500 milliards de livres libanaises (répartis à raison de 350 milliards pour le secteur privé et 150 milliards pour le secteur public) et qui serait à même de couvrir les frais des équipements requis pour cette année", a ajouté le ministre, cité par la présidence.

M. Halabi a indiqué, par ailleurs, avoir évoqué avec M. Aoun le dossier de l'Université libanaise, formulant l'espoir que la nomination d'un nouveau recteur soit à l'ordre du jour du Conseil des ministres prévu cet après-midi à Baabda, ou celui de la semaine prochaine. Alors que l'on s'attendait que le Conseil des ministres accomplisse procède à cette nomination au cours de sa séance prévue mercredi au Sérail, les tiraillements politiques entre le Courant patriotique libre (aouniste) et le mouvement Amal du président de la Chambre Nabih Berry risquent d'entraver le processus.



Le président libanais, Michel Aoun, s'est entretenu mardi avec le ministre de l’Éducation, Abbas Halabi,  au lendemain de la rentrée scolaire dans les écoles publiques, à l'issue d'une longue grève des enseignants de ce secteur. A l'issue de l'entretien, le ministre a indiqué que la discussion a porté sur la rentrée scolaire et les mesures prises par le ministère pour répondre...