Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Coronavirus au Liban

Cinq personnes sont décédées ces dernières 24h

Cinq personnes sont décédées ces dernières 24h

Une infirmière ajustant le masque à oxygène d’un patient atteint du Covid-19. Photo d’archives Hussam Shbaro

Un total de 568 nouveaux cas de Covid-19 et cinq décès dus à cette maladie ont été enregistrés au cours des dernières 24 heures, selon le rapport quotidien publié mardi par le ministère de la Santé. Parmi ces nouveaux cas, 23 ont été détectés parmi les voyageurs arrivés à Beyrouth depuis l'étranger. Ces chiffres portent à 630.950  le nombre de contaminations cumulées depuis février 2020, date de l'apparition de la pandémie dans le pays. Parmi ces cas, on dénombre un total de 8.394 décès et 605.104 rémissions. Sur les cas toujours actifs, 264 sont hospitalisés dont 134 admis en soins intensifs. Le taux de positivité au virus par rapport au nombre de tests effectués est passé à 5,2 %.

Pour ce qui est de la campagne de vaccination entamée en février dernier, le rapport ne précise pas le pourcentage total des personnes qui ont reçu la première et deuxième dose du vaccin. Dans le bilan publié samedi, il était précisé que 32,5% des personnes éligibles ont reçu une première dose de vaccin, et 27,1% les deux nécessaires pour atteindre l'immunité la plus complète possible avec les produits Pfizer, AstraZeneca, Spoutnik-V ou Sinopharm, disponibles au Liban.

Cette campagne de vaccination se poursuit, bien que lentement, afin d'accélérer l'immunisation collective à l'approche de l'hiver, dans un pays en plein effondrement socio-économique et dont le secteur hospitalier est paralysé par l'exode du personnel soignants et les pénuries de médicaments, d'équipements médicaux et de carburants. Et, alors que les enfants ont désormais tous repris le chemin de l'école, le comité exécutif pour la vaccination a réitéré son appel aux 12-18 ans à s'inscrire sur la plateforme, afin de pouvoir prendre un rendez-vous pour l'injection de leur première dose "dans les 48 heures". "L'ouverture des écoles est essentielle, mais si les étudiants ne sont pas vaccinés, le contrôle du Covid ne sera pas aisé. Ils sont donc notre première priorité", a écrit le comité sur Twitter. La vaccination de cette tranche d'âge avait été entamée mi-septembre. 

Le président du comité national, Abdel Rahman Bizri, avait souligné jeudi que la stratégie de vaccination visera dans la période à venir à contenir la pandémie et protéger les secteurs hospitalier, éducatif et touristique avant la saison des fêtes afin d'éviter que le scénario de l'hiver 2020 ne se répète. L'année dernière, le Liban avait connu un sinistre pic épidémique, marqué par une recrudescence des nombres de contaminations et de décès. Les hôpitaux, paralysés par la crise socio-économique et financière qui frappe le pays, s'étaient retrouvés submergés par le nombre de patients.



Un total de 568 nouveaux cas de Covid-19 et cinq décès dus à cette maladie ont été enregistrés au cours des dernières 24 heures, selon le rapport quotidien publié mardi par le ministère de la Santé. Parmi ces nouveaux cas, 23 ont été détectés parmi les voyageurs arrivés à Beyrouth depuis l'étranger. Ces chiffres portent à 630.950  le nombre de contaminations cumulées...