Rechercher
Rechercher

Lifestyle - Musique

Stromae revient, « Formidable » !

Stromae revient, « Formidable » !

Stromae est annoncé à Rock en Seine, festival en région parisienne, le dernier week-end d’août 2022. Tony Karumba/AFP

C’est le come-back que tout le monde attendait : Stromae, qui s’était retiré du circuit musical fin 2015, essoré physiquement et mentalement par deux ans de tournées folles, a annoncé son retour. L’interprète de Alors on danse, Papaoutai ou encore Formidable est annoncé à Rock en Seine, festival en région parisienne le dernier week-end d’août 2022.

Son deuxième album, Racine carrée (2013, après Cheese en 2010), avait fait basculer le Belge (36 ans aujourd’hui) dans une autre dimension. Cette usine à tubes l’avait emmené pendant deux ans sur les scènes en Europe et aux États-Unis. Aux États-Unis, il s’était produit en 2015 à Coachella, plus grand festival du monde, et Kanye West l’avait même rejoint sur scène pour Alors on danse. Stromae était aussi passé par l’Afrique, au Rwanda, pays d’origine de son père, tué là-bas en 1994 pendant le génocide. Le chanteur aux trois millions d’albums vendus n’a jamais fait mystère du gros coup de mou qui a suivi.

« Même si on vend du rêve, ça reste un métier, et comme dans n’importe quel métier, quand on travaille de trop, on arrive à un burn-out », avait-il concédé en 2018 dans un entretien accordé à la chaîne de télévision France 2. Outre une « grosse fatigue physique », la mégastar avouait aussi avoir souffert de la prise d’un médicament, le Lariam (un antipaludéen). « Il me fallait le temps de me reconstruire car c’était pas superchouette. » Il soulignait surtout avoir eu « besoin d’enlever toute cette pression qu’amène le succès (...). J’avais fait 200 concerts en deux ans, ce qui était un nombre insensé. C’était une superbe expérience, mais (...) c’est allé trop vite ».

Après cette tournée XXL, il avait dans un premier temps disparu de l’actualité, avant de réapparaître au compte-gouttes en diversifiant ses activités aux côtés de son épouse styliste Coralie Barbier et de son frère Luc Junior Tam, ses partenaires du collectif Mosaert. Cette interview télévisée de 2018 avait ainsi pour cadre le défilé parisien de sa griffe de prêt-à-porter. La créativité ? « Elle est toujours là », rassurait-il déjà ses fans il y a trois ans. La scène ? « Je reconnais que c’est quelque chose dont je ne pourrai pas me passer. Par contre, la façon dont j’envisagerai la suite (...), ce sera à un rythme beaucoup plus sain et reposé », insistait-il.

Outre ses admirateurs, tout le milieu musical l’espérait comme le messie. Diplo, un DJ star, répétait cette année toujours vouloir « faire un disque avec Stromae ». Les deux artistes se connaissent, puisque le Belge avait rejoint Major Lazer (groupe de Diplo) sur scène au festival Rock en Seine en 2013 et avait réalisé un de leurs clips, Run Up, en 2017. Kenny Gates, cofondateur du label Pias, confiait rêver de lui pour une collection d’œuvres en mode piano-voix, inaugurée par un autre Belge, Arno. La nouvelle génération n’avait que son nom à la bouche, tel Glints, rappeur d’Anvers. « C’est fou, c’est impressionnant, (en Belgique) dans le rock il y a eu dEUS, puis est venu Stromae – que je l’aime lui – (...), notre production n’est pas monolithique », exposait-il.

En octobre 2019, à la surprise générale, sa voix se posait sur un titre de Coldplay, Arabesque. On l’entendait déclamer « Comme deux gouttes d’eau, on se ressemble comme provenant de la même mère/Comme deux ruisseaux qui se rassemblent pour faire les grandes rivières. » Cette fois, la vague Stromae peut à nouveau déferler.

Philippe GRÉLARD/AFP


C’est le come-back que tout le monde attendait : Stromae, qui s’était retiré du circuit musical fin 2015, essoré physiquement et mentalement par deux ans de tournées folles, a annoncé son retour. L’interprète de Alors on danse, Papaoutai ou encore Formidable est annoncé à Rock en Seine, festival en région parisienne le dernier week-end d’août 2022.Son deuxième album,...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut