Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Législatives au Liban

Sit-in des Kataëb devant le ministère des AE en faveur du maintien du vote de la diaspora

Sit-in des Kataëb devant le ministère des AE en faveur du maintien du vote de la diaspora

Le logo du parti Kataëb. Photo ANI

Des manifestants du parti Kataëb se sont rassemblés jeudi en fin d'après-midi devant le ministère des Affaires étrangères à Beyrouth afin de réclamer le respect du vote des Libanais de l'étranger lors des législatives prévues au printemps 2022, au moment où le vote des émigrés divise les formations politiques. 

Raph Mrad, responsable du rassemblement des étudiants Kataëb, a assuré que le parti dirigé par Samy Gemayel souhaite que soit respecté "le droit de la diaspora libanaise à voter et à être représentée au Parlement lors des prochaines législatives", selon des propos rapportés par la chaîne locale MTV. Selon lui, les Kataëb souhaitent également que les Libanais résidant à l'étranger puissent voter en fonction de leur localité d'origine, pour les 128 membres du Parlement, alors que la loi électorale prévoit qu'ils élisent uniquement six députés, un pour chaque continent. 

Plus tôt dans la journée, les commissions parlementaires mixtes se sont prononcées en faveur de la tenue des législatives le 27 mars prochain au lieu du 8 mai, alors que la date du scrutin, la participation de la diaspora et la réduction de l’âge de vote constituent les principales pommes de discorde entre les formations politiques. Ces élections prévues initialement en mai 2022 sont perçues par nombre de Libanais comme un premier tremplin vers le changement des dirigeants au pouvoir accusés de corruption et d'incompétence par une importante tranche de la population.

Pour pouvoir voter à partir de leur pays de résidence, les Libanais de l'étranger sont appelés à s'inscrire sur la plateforme conçue à cet effet par le ministère des Affaires étrangères, jusqu'au 20 novembre.


Des manifestants du parti Kataëb se sont rassemblés jeudi en fin d'après-midi devant le ministère des Affaires étrangères à Beyrouth afin de réclamer le respect du vote des Libanais de l'étranger lors des législatives prévues au printemps 2022, au moment où le vote des émigrés divise les formations politiques. Raph Mrad, responsable du rassemblement des étudiants Kataëb, a...