Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Diplomatie

Téhéran invoque sa "souveraineté" face à Bakou "surpris" par ses manœuvres



Téhéran invoque sa

Le porte-parole de la diplomatie iranienne, Saïd Khatibzadeh. Photo AFP

L'Iran a affirmé mardi que ses manœuvres militaires menées près de sa frontière avec l'Azerbaïdjan étaient une "affaire de souveraineté", son voisin s'étonnant de ces exercices "surprenants".

"Les manœuvres menées par notre pays dans les zones frontalières du nord-ouest (...) sont une affaire de souveraineté", a déclaré le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères Saïd Khatibzadeh, dans un communiqué publié sur le site du ministère. Téhéran "prendra toutes les mesures qu'elle jugera nécessaires pour sa sécurité nationale", a-t-il dit sans donner plus de détails, prévenant cependant que "l'Iran ne tolérera pas la présence du régime sioniste (Israël, NDLR) près de ses frontières." Le porte-parole fait allusion aux relations entre l'Azerbaïdjan et Israël, pays ennemi de l'Iran. L'Azerbaïdjan, qu'une guerre de six semaines a opposé à l'Arménie en septembre 2020, s'est armé sans compter ces dernières années, notamment auprès de l'Etat hébreu.

Lundi, lors d'un entretien avec l'agence de presse turque Anatolie, le président azerbaïdjanais Ilham Aliev a dit son étonnement face aux manœuvres militaires iraniennes. "C'est un événement très surprenant. Chaque pays peut effectuer n'importe quel exercice militaire sur son propre territoire. C'est son droit souverain", a déclaré M. Aliev. "Mais pourquoi maintenant, et pourquoi à notre frontière ?"

L'Iran et l'Azerbaïdjan partagent une frontière de près de 700 km et entretiennent de bonnes relations. Environ 10 millions de personnes de langue azérie vivent en Iran.


L'Iran a affirmé mardi que ses manœuvres militaires menées près de sa frontière avec l'Azerbaïdjan étaient une "affaire de souveraineté", son voisin s'étonnant de ces exercices "surprenants"."Les manœuvres menées par notre pays dans les zones frontalières du nord-ouest (...) sont une affaire de souveraineté", a déclaré le porte-parole du ministère iranien des Affaires...