Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Liban

Nitrate d'ammonium saisi dans la Békaa : cinq suspects relâchés

Nitrate d'ammonium saisi dans la Békaa : cinq suspects relâchés

Des policiers libanais devant un commissariat du Palais de justice de Baabda. Photo d'illustration Hassan Ammar/AFP

Cinq suspects arrêtés dans le cadre de l'affaire des vingt tonnes de nitrate d'ammonium saisis la semaine dernière dans la Békaa ont été relâchés samedi, rapporte l'Agence nationale d'information (Ani, officielle).

Il s'agit de Ghaleb Solh, Khaled Hojeiry, Mahdi Sahhab, Mahmoud Darwiche et Ibrahim Chemali. Tous travaillent dans l'entreprise Solh, à qui appartenait la cargaison de nitrate d'ammonium. "La vérité éclatera et nous avons entièrement confiance en la justice (...)", a affirmé Amani Solh, avocate de Ghaleb Solh et Khaled Hojeiry.

Vingt tonnes de nitrate d'ammonium, un produit chimique qui peut être utilisé comme engrais mais également comme base d'explosif et qui est à l'origine de la double explosion meurtrière au port de Beyrouth en 2020, avaient été saisies le 18 septembre dans la région de Baalbeck. Le lendemain, les services de renseignements des Forces de sécurité intérieure (FSI) avaient annoncé avoir arrêté le propriétaire de l’entrepôt, où se trouvaient ces matières dangereuses, ainsi que son fils et le chauffeur du camion qui les transportait, et convoqué un homme d'affaires proche des Forces libanaises (FL), Maroun Sakr, dont la famille possède un réseau de stations-service dans le pays, ainsi que d'importantes exploitations agricoles. Les FL de Samir Geagea ont démenti tout lien avec cette affaire.



Cinq suspects arrêtés dans le cadre de l'affaire des vingt tonnes de nitrate d'ammonium saisis la semaine dernière dans la Békaa ont été relâchés samedi, rapporte l'Agence nationale d'information (Ani, officielle).Il s'agit de Ghaleb Solh, Khaled Hojeiry, Mahdi Sahhab, Mahmoud Darwiche et Ibrahim Chemali. Tous travaillent dans l'entreprise Solh, à qui appartenait la cargaison de nitrate...