Rechercher
Rechercher

Économie - Carburant

Les ministres des Transports et de l’Énergie cherchent des solutions

Le nouveau ministre des Travaux publics et des Transports, Ali Hamiyé, a souligné hier la nécessité de réformer le secteur des transports publics, assurant que des « solutions temporaires et rapides pour ce secteur sont en cours d’élaboration », au moment où le Liban est frappé par une crise économique et de graves pénuries, notamment en essence. Selon lui, la solution serait « d’assurer des bus à travers une demande de donations de pays amis du Liban », sans ajouter plus de détails.

Plus tard dans la journée, c’était au tour du ministre de l’Énergie et de l’Eau, Walid Fayad, de proposer à fournir « quelques » bidons d’essence subventionnée (sans préciser le taux de change pris en compte) aux voitures de « service », à condition que les conducteurs s’engagent, à ne pas hausser leurs prix. Toutefois, les tarifs sont toujours officiellement de 6 000 livres, alors que les conducteurs n’hésitent pas à faire payer le triple, voire le quadruple du prix à leurs clients, selon des témoignages recueillis par L’Orient-Le Jour. Il s’agissait d’une des demandes formulées par les conducteurs, qui avaient également réclamé l’obtention de frais de 500 000 livres par mois pour payer l’entretien des véhicules, des frais qui deviennent hors de prix vu la dépréciation de la livre et de bénéficier de la carte d’approvisionnement, qui devrait mitiger les effets de la levée des subventions. Cette carte devrait fournir en moyenne 93 dollars à 500 000 familles et entrer en vigueur en octobre. Mais certains ministres ont annoncé cette semaine qu’ils planchaient sur de nouveaux critères, sans annoncer de date de son lancement effectif.

Le nouveau ministre des Travaux publics et des Transports, Ali Hamiyé, a souligné hier la nécessité de réformer le secteur des transports publics, assurant que des « solutions temporaires et rapides pour ce secteur sont en cours d’élaboration », au moment où le Liban est frappé par une crise économique et de graves pénuries, notamment en essence. Selon lui, la solution...
commentaires (2)

POLYTECHNIQUE ? SURE CETTE INFO ? APPAREMMENT OBTENUE DE L'UNIVERSITE "SAASAA" CHERE AU PRESIDENT CAMILLE CHAMOUN ! non mais il vient de quelle partie de quelle lune cui-la, faire de telles propositions dans un pays ou c'est a peine si le citoyen arrive a se respecter soi meme tellement Kellon le privent de dignite ?

Gaby SIOUFI

10 h 22, le 24 septembre 2021

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • POLYTECHNIQUE ? SURE CETTE INFO ? APPAREMMENT OBTENUE DE L'UNIVERSITE "SAASAA" CHERE AU PRESIDENT CAMILLE CHAMOUN ! non mais il vient de quelle partie de quelle lune cui-la, faire de telles propositions dans un pays ou c'est a peine si le citoyen arrive a se respecter soi meme tellement Kellon le privent de dignite ?

    Gaby SIOUFI

    10 h 22, le 24 septembre 2021

  • Polytechnique ou pas, cela demeure de l amateurisme. Quand on est nommé parce-que suiveur, on patauge.

    paznavour

    00 h 23, le 24 septembre 2021

Retour en haut