Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Pénuries au Liban

Coupure de l'autoroute longeant le sérail de Tripoli pour protester contre la fermeture des stations-service


Sit-in à Tripoli contre la fermeture des stations-service, le 22 septembre 2021. Photo ANI

L'autoroute longeant le sérail de Tripoli, au Liban-Nord, a été fermée mercredi dans les deux sens de la circulation par des manifestants qui protestaient contre la fermeture des stations-service de la région, rapporte l'Agence nationale d'Information (Ani, officielle). 

La majorité des pompes ont fermé en raison d'une part de la pénurie des stocks, les chargements attendus dans la journée n'ayant pas encore été livrés dans l'attente d'une nouvelle tarification de l'essence, et d'autre part en signe de protestation après les nombreux incidents sécuritaires survenus ces derniers jours dans les files d'attente d'automobilistes. 

Le Liban souffre depuis des mois d'une pénurie de carburants, qui force les habitants à attendre pendant de longues heures devant les stations-service. Mardi, le porte-parole du syndicat des propriétaires de stations-service au Liban, Georges Brax, avait annoncé que de nombreuses sociétés importatrices d’essence avaient commencé à distribuer du carburant sur le marché local, ce qui devrait contribuer à une "amélioration" de la situation dans les prochains jours en termes d’approvisionnement des stations-service.


L'autoroute longeant le sérail de Tripoli, au Liban-Nord, a été fermée mercredi dans les deux sens de la circulation par des manifestants qui protestaient contre la fermeture des stations-service de la région, rapporte l'Agence nationale d'Information (Ani, officielle). La majorité des pompes ont fermé en raison d'une part de la pénurie des stocks, les chargements attendus dans la...