Rechercher
Rechercher

Économie - AGRICULTURE

Les prix du poulet diminuent avec la baisse du taux de change

Le président du syndicat des éleveurs de volaille au Liban, William Boutros, a annoncé hier dans un communiqué que « les prix du poulet ont suivi la baisse du taux de change du dollar », en notant que « le prix du kilo varie aujourd’hui entre 20 000 et 23 000 livres libanaises, contre 28 000 livres avant la baisse du taux de change ». Le tarif du kilo du blanc de poulet varie désormais entre 45 000 et 50 000 livres après avoir été entre 60 000 et 65 000 livres, alors que le kilo de cuisses de poulet est aujourd’hui vendu à 19 000 livres contre 23 000 livres précédemment. Hier le dollar s’échangeait à près de 15 300 livres sur le marché parallèle.

William Boutros a aussi souligné que « les éleveurs de volaille et les propriétaires de fermes ont été contraints de vendre à un prix inférieur à leur coût de production, et cela depuis la fin du mois de ramadan », soit à 1 dollar, « alors que le coût de production (hors subventions) est de 1,35 dollar ». Une situation qu’il attribue à « l’offre excédentaire » et à « l’importation de poulet congelé », ce qui a mené à la fermeture de « nombreuses fermes », alors que « d’autres ont réduit leur production », exposant le secteur à des « déséquilibres fondamentaux » au cours des deux prochains mois.

Afin d’assurer la continuité de la filiale et « en attendant que les tarifs douaniers soient modifiés », le syndicaliste appelle à « un arrêt immédiat des importations » de poulet, surtout celles en provenance de Turquie, ou les prix sont subventionnés « entre 15 et 20 % ».



Le président du syndicat des éleveurs de volaille au Liban, William Boutros, a annoncé hier dans un communiqué que « les prix du poulet ont suivi la baisse du taux de change du dollar », en notant que « le prix du kilo varie aujourd’hui entre 20 000 et 23 000 livres libanaises, contre 28 000 livres avant la baisse du taux de change ». Le tarif du kilo...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut